L1: Monaco lance enfin sa saison à Troyes

L’attaquant de Monaco Sofiane Diop (d) devant le défenseur de Troyes Oualid El Hajjam, le 29 août 2021 à Troyes
Par Nicolas BLASQUEZ / © 2021 AFP

Quatre jours après sa cruelle élimination en barrages de la Ligue des champions face au Shakhtar Donetsk, Monaco a bien rebondi en remportant sa première victoire de la saison en Ligue 1 à Troyes (2-1), dimanche lors de la 4e journée.

L’ASM, avec une prestation solide et une efficacité plus prononcée qu’en Ukraine, peut remercier son jeune milieu offensif Sofiane Diop, auteur d’un doublé décisif (40e, 58e). Ruben Aguilar, en égalisant contre son camp, avait relancé l’Estac entre-temps (51e).

A l’image du Paris SG lors de la première journée, les Monégasques ont été secoués par les Troyens en fin de match mais ont assuré l’essentiel en conservant leur mince avantage.

Les joueurs de Niko Kovac n’ont certes pas été aussi brillants que mercredi, mais ils se sont toutefois rassurés en décrochant ce premier succès en championnat qui leur permet de quitter la zone de relégation.

Le promu aubois, en revanche, a connu un mois d’août difficile avec seulement un point engrangé en quatre rencontres et une place de lanterne rouge.

D’entrée, Monaco a confisqué le ballon et pressé les Troyens, gênant considérablement leur relance. Les Azuréens se sont procurés la première occasion: sur un corner de Jean Lucas, Aurélien Tchouameni a dévié le ballon de la tête au premier poteau et Gelson, seul à trois mètres du but, a envoyé sa reprise au-dessus (13e).

Tchouameni en forme

Tchouameni, appelé en équipe de France pour la première fois jeudi, a ensuite failli ouvrir le score sur une superbe frappe enroulée qui est venue heurter le coin gauche des montants gardés par Gauthier Gallon (18e).

Logiquement, l’ASM a pris les devants au tableau d’affichage peu avant la mi-temps: Tchouameni, dans tous les bons coups, a délivré une superbe ouverture pour Wissam Ben Yedder, dont l’offrande a été convertie par Diop, seul face au but vide (0-1, 40e).

Dès le retour des vestiaires, les Monégasques ont eu de la réussite quand le tir de Giulian Biancone a été repoussé par le poteau d’Alexander Nübel (49e). Mais dans la foulée, le malheureux Aguilar, qui avait détourné un centre en retrait dans son but, précipitant l’élimination face au Shakhtar, a de nouveau marqué contre son camp: sur un coup franc de Dylan Chambost, sa reprise de la tête a encore lobé son gardien (1-1, 52e).

Après une nouvelle tentative de Yoann Touzghar (56e), Monaco a enfin réagi et n’a pas laissé l’occasion de reprendre l’avantage: après avoir chipé le ballon à Kouamé, Youssouf Fofana s’est infiltré plein axe et a servi Diop, qui s’est offert un doublé du plat du pied (1-2, 58e).

Quelques secondes plus tard, après une mésentente dans la défense troyenne, Gallon a maintenu le suspense en remportant son duel face à Ben Yedder avant de repousser du bout des gants une frappe de Diop, tout proche d’un triplé (59e).

Malgré leur maîtrise, les joueurs du Rocher se sont fait peur en fin de match, comme sur ce lob de Baldé sur la transversale (70e), sur une frappe pas assez appuyée de l’international bissao-guinéen (73e) ou encore sur des tirs de Touzghar (85e) et Renaud Ripart (88e). Mais ils ont tenu bon pour enfin lancer leur saison de Ligue 1.