L1: Monaco lancé, Angers premier, Messi guetté

Le capitaine de Monaco Wissam Ben Yedder lors du match de Ligue 1 à Troyes, le 29 août 2021
Par Jeremy TALBOT / © 2021 AFP

L’AS Monaco a redressé la barre dimanche en ramenant de Troyes (2-1) sa première victoire de la saison en Ligue 1, durant une 4e journée marquée par la première place d’Angers et en attendant les débuts de Lionel Messi avec le PSG en soirée.

La venue de la superstar argentine à Reims, comme titulaire ou remplaçante au coup d’envoi (20h45), attire certes tous les regards. Mais le ballon rond ne s’est pas arrêté pour autant dans l’après-midi, et il y a eu du spectacle.

Comme Monaco, Strasbourg s’est donné de l’air avec un premier succès contre Brest (3-1). Clermont a effacé les deux buts d’avance de Metz (2-2), Lens s’est arraché pour rattraper Lorient (2-2) et Angers s’est hissé tout en haut de la L1 en domptant Rennes (2-0)!

Le SCO est aux anges avec dix points, un de moins que le leader parisien en attendant le dernier match du jour.

Tout juste convoqué avec les Espoirs français, le très précoce Mohamed-Ali Cho (17 ans) a prolongé la fête angevine (88e, 2-0) lancée en seconde période par Sofiane Boufal (57e) après un cafouillage de la défense rennaise.

Clermont sur le podium

Avec du caractère, Clermont est monté sur le podium grâce au point du match nul obtenu face à Metz. Le promu auvergnat, toujours invaincu dans l’élite, a remonté un handicap de deux buts infligé par les visiteurs après seulement une demi-heure.

Chez elle à Gabriel-Montpied, l’équipe dirigée par Pascal Gastien est parvenue à égaliser en seconde période grâce au troisième but en quatre matches de l’attaquant kosovar Elbasan Rashani, la bonne pioche du recrutement.

Pour l’autre promu, Troyes, c’est la soupe à la grimace malgré les bonnes intentions affichées contre Monaco.

“Quand vous ne prenez qu’un point en quatre matches, c’est que vous ne méritez pas plus”, a réagi l’entraîneur de l’actuelle lanterne rouge, Laurent Batlles.

Les Monégasques retrouvent, eux, le sourire juste avant la trêve internationale grâce à un doublé du jeune milieu Sofiane Diop (40e et 58e). De quoi atténuer quelque peu le départ catastrophique en Ligue 1 et la cruelle élimination vécue mercredi en barrage retour de Ligue des champions, en prolongation contre Donetsk.

“On n’a pas joué un aussi beau football que face au Shakhtar mais les joueurs ont montré leur +fighting spirit+ aujourd’hui. C’est quand on se bat les uns pour les autres qu’on peut gagner et j’espère qu’on va s’appuyer là-dessus”, a relevé l’entraîneur Niko Kovac.

A la reprise, le 12 septembre, l’ASM mettra cette ambition à l’épreuve de l’OM, séduisant vainqueur de Saint-Etienne (3-1) samedi et prochain visiteur de Louis-II.

Au classement, Marseille est talonné par Lens, bousculé par Lorient mais encouragé jusqu’au bout par un stade Bollaert chaud bouillant.

Menés à la pause, malgré l’ouverture du score de Jonathan Clauss sur coup franc, les Sang et Or ont évité la défaite grâce à un joli mouvement de Seko Fofana, buteur d’une volée en pivot à la 70e minute.