L1: Monaco bat Angers 1-0 et reste dans la course au titre

La joie de l’attaquant de Monaco, Wissam Ben Yedder, après son but lors du match de Ligue 1 à Angers, le 25 avril 2021
/ © 2021 AFP

Monaco s’est replacé dans le sillage du Paris SG en venant à bout d’une équipe d’Angers (1-0) accrocheuse grâce à un but de l’inévitable Wissam Ben Yedder, dimanche lors de la 34e journée de Ligue 1.

Avec cette 14e victoire en 17 matches de championnat depuis janvier, Monaco monte provisoirement sur la 2e marche du podium, à une longueur des Parisiens.

Moins spectaculaires qu’à l’ordinaire, les hommes de Niko Kovac, encore en lice en Coupe de France, ont désormais un point d’avance sur Lille et quatre sur Lyon, qui doivent s’affronter dans la soirée.

Pour les Angevins, battus 5-0 mercredi par le PSG en quart de finale de Coupe de France, c’est une nouvelle désillusion. En fin de cycle avec le départ annoncé de Stéphane Moulin et de son staff, ils n’ont décroché qu’une seule victoire lors de leurs douze derniers matches en championnat et stagnent à la 12e place.

Loin de leur insolente réussite des derniers mois, les Monégasques ont longtemps buté sur une défense angevine bien en place et surtout sur un Paul Bernardoni en grande forme.

Le gardien angevin s’est bien détendu sur une frappe lointaine d’Aurélien Tchouaméni (10e) et il est sorti en patron sur un coup franc de Djibril Sidibé (65e).

Il s’est surtout jeté avec abnégation lors de deux face-à-face difficiles, d’abord contre Stevan Jovetic (14e) puis contre Aleksandr Golovin, idéalement lancé par Wissam Ben Yedder (43e).

En face, les Angevins, souvent maladroits et pris à la gorge par une défense intraitable, n’ont pas réussi à se montrer dangereux en attaque.

Fatigue

Rien d’étonnant: Angers n’a marqué qu’un seul but lors de ses six derniers matches de championnat, tandis que Monaco n’en a plus encaissé depuis début mars, toutes compétitions confondues.

Sous un petit vent frais, les deux équipes ont semblé fatiguées par leurs efforts en Coupe de France mercredi. Elles étaient de plus perturbées par des absences puisque Monaco est venu sans Sofiane Diop, touché à une cheville, et cinq joueurs positifs au Covid-19, tandis qu’Angers doit se passer depuis deux semaines de son chef d’orchestre Angelo Fulgini et de plusieurs autres titulaires habituels.

De plus, dès la première demi-heure, Monaco a perdu Jovetic et Angers Ibrahim Amadou, sortis sur blessure.

Sauvés trois fois par un montant mercredi contre Lyon en Coupe, les Monégasques ont aussi buté sur la barre transversale de Bernardoni sur un coup franc de Djibril Sidibé repris par Guillermo Maripan (54e).

Mais encore une fois, leur ténacité a été récompensée lorsque Ben Yedder, lancé en profondeur par Youssouf Fofana, a lobé Bernardoni d’un ballon piqué pour ouvrir la marque, provoquant une explosion de joie de ses coéquipiers sur le terrain et sur le banc (0-1, 79e).