L1: Messi marque, le Paris SG sourit à nouveau avant le Real

Le PSG, porté par son collectif et ses stars Lionel Messi et Kylian Mbappé, a dominé le LOSC étrillé à domicile, le 6 février 2022
Par Alexis HONTANG / © 2022 AFP

Avec Lionel Messi buteur, le Paris SG a surclassé Lille (5-1), dimanche à Villeneuve-d’Ascq, un succès spectaculaire qui le relance idéalement à neuf jours du 8e de finale aller de Ligue des champions contre le Real Madrid.

“Chaque compétition est différente”, a déclaré l’entraîneur parisien Mauricio Pochettino, lundi, après l’amère élimination en Coupe de France contre Nice (0-0, 6-5 aux t.a.b.).

Pour réveiller ses joueurs, décevants face aux Niçois, rien de tel que le parfum de la Ligue des champions. Un rien peut suffire, comme au stade Pierre-Mauroy, chez une équipe également en lice en C1.

Les Parisiens ont survolé le choc de la 23e journée de Ligue 1, aidés, aussi, par deux grosses bourdes du gardien lillois Ivo Grbic, qui ont mené aux buts de Danilo (10e) et Presnel Kimpembe (32e).

Si les Dogues ont égalisé à 1-1 grâce à Sven Botman (28e), à la conclusion d’un superbe travail de Hatem Ben Arfa, l’illusion d’un match relancé n’a duré qu’une poignée de minutes.

Lionel Messi (38e) a tué le suspense avant la mi-temps, avant que Danilo (51e) et Kylian Mbappé, d’une superbe frappe enroulée (67e), ne parachèvent la plus large victoire parisienne de la saison.

Elle tombe à point nommé pour Pochettino, qui cherchait un succès référence qui puisse valider le travail effectué en janvier, et lancer ses joueurs en vue du choc face au Real.

Pour les Lillois, qui rendent visite à Chelsea le 22 février, Londres paraît encore bien loin. La capitale anglaise est enrobée d’un épais brouillard lié à la situation comptable du Losc, pénible onzième du Championnat.

Lille toujours onzième

Avant de penser à l’Europe, il faudra surtout aux hommes de Jocelyn Gourvennec prendre des points à Montpellier et contre Metz. Et soigner leurs problèmes en défense, qui les ont plombés face au PSG.

Leader net de Ligue 1, avec treize points d’avance sur son dauphin Marseille, Paris n’a pas ce tracas. Les conditions sont réunies pour faire du match contre Rennes, vendredi, un nouveau galop d’essai sans pression.

Avec un onze titulaire proche de celui qui est attendu face aux Madrilènes, les Parisiens sont allés chercher des certitudes dans le Nord.

Les Lillois les ont testés physiquement: Angel Di Maria a dû sortir avant la mi-temps, après s’être plaint de douleurs à un mollet.

Mbappé a grimacé au sol après un contact musclé avec José Fonte (23e), comme Gianluigi Donnarumma, après avoir reçu à une tempe le genou de Timothy Weah (35e).

Mais le PSG est resté debout, dans cette rencontre intense, animée en tribunes par les ultras des deux camps.

Pour parfaire la configuration européenne de ce choc, il fallait des stars au rendez-vous. Parfois soupçonnées de choisir leurs matches, les vedettes du PSG ont répondu présent.

Messi enfin buteur

A commencer par Messi. L’Argentin a retrouvé de l’allant, après un mois de janvier en douceur, consécutif à sa contamination au coronavirus durant les fêtes de fin d’année.

La “Pulga” a marqué son premier but en Championnat depuis le 20 novembre dernier, tout en opportunisme, à la suite d’un ballon mal dégagé par Botman.

Seul face au gardien, il a trompé Grbic d’un piqué, un geste osé qui en dit long sur l’état d’esprit de l’ancien Barcelonais, qui ne doute jamais de ses capacités exceptionnelles.

La barre transverale l’a privé du doublé, sur un coup franc bien placé (45e). Messi a eu une autre belle opportunité, mais Grbic a pris sa revanche (51e).

Jamais très loin du septuple Ballon d’or, Mbappé a mis plus de temps pour briller. Après une première période frustrante, “Kyky” a accéléré après la mi-temps.

Après une première alerte (51e), l’attaquant a trouvé la mire d’une magnifique frappe enroulée de 25 mètres, dans une zone qu’il apprécie beaucoup. Avec des superstars dans une telle forme, et alors que Neymar devrait retrouver vendredi la compétition, le PSG semblé paré pour tout.