L1: Messi attendu comme un roi à Reims, Lille et Marseille pour se relancer

La star argentine Lionel Messi et son compatriote Leandro Paredes, lors d’un entraînement du PSG le 19 août 2021 au Camp des Loges à Saint-Germain-en-Laye
/ © 2021 AFP

Les débuts espérés de la superstar Lionel Messi avec le Paris SG, dimanche à Reims, donnent un caractère historique à la 4e journée de Ligue 1, dont Lille et Marseille aimerait profiter pour se relancer après une passe difficile.

Le joueur: Lionel Messi

Baptême royal à Reims: non loin de la cathédrale qui a abrité le sacre de nombreux monarques de France, Lionel Messi devrait disputer ses premières minutes comme Parisien dimanche (21h00).

L’événement, à répercussion mondiale, marque le début d’une nouvelle ère pour le PSG et le Championnat de France, qui n’a jamais vu passer un joueur d’un tel calibre.

Cet été, le sextuple Ballon d’or, considéré comme l’un des meilleurs footballeurs de l’histoire, est arrivé libre du FC Barcelone, dont il portait les couleurs depuis ses 13 ans.

Dispensé des deux rencontres du PSG jouées depuis son arrivée, pour se remettre à niveau physiquement après ses congés, l’Argentin de 34 ans s’est bien intégré dans le vestiaire parisien.

Il dégage “une énergie incroyable”, a souligné son entraîneur Mauricio Pochettino qui le voit “heureux”. Maintenant, c’est le public qui veut apprécier le phénomène, qui devrait être aligné aux côtés de Neymar.

Et de Kylian Mbappé ? Le feuilleton de son avenir a connu des rebondissements dans la semaine, le PSG évoquant pour la première fois son départ avant la clôture du mercato, le 31 août.

Le chiffre: 8

En quatre matches, Lille a déjà encaissé huit buts… soit autant que lors des douze premières journées de la saison passée.

Le Losc, qui a changé cet été de gardien N.1 et d’entraîneur, a perdu les repères défensifs qui lui ont permis d’être sacré en mai dernier.

Résultat: les Nordistes n’ont toujours pas remporté le moindre match, avant de recevoir Montpellier dimanche (17h00).

Mais le technicien Jocelyn Gourvennec estime que son équipe est sur “la bonne voie”, d’autant que le nouveau portier titulaire Ivo Grbic a été rassurant lors de sa première à Saint-Etienne (1-1), samedi.

Le match: MarseilleSaint-Etienne

L’affiche entre Marseille et Saint-Etienne, samedi (21h00), oppose deux des plus beaux palmarès du foot français, qui réalisent un mois d’août encourageant.

D’un côté, l’OM montre des progrès avec l’entraîneur Jorge Sampaoli qui s’appuie sur des recrues influentes, comme Matteo Guendouzi et Cengiz Under, pour faire appliquer sa grinta sur le terrain.

De l’autre, les Verts sont solides, avec trois nuls en autant de rencontres, à l’image de leur jeune gardien Etienne Green.

Mais il manque aux deux équipes une victoire pour véritablement se lancer. Les Marseillais, quatre points, en ont d’autant plus besoin qu’ils ont vécu une semaine agitée, après les violences de supporters qui ont conduit à arrêter le match à Nice dimanche dernier.

Les Stéphanois, eux, ne pourront pas compter sur leurs fans au stade Vélodrome, en raison d’un arrêté du ministère de l’Intérieur qui interdit leur déplacement à Marseille.