L1: Mbappé “Zlatanesque”, le PSG serein contre Saint-Etienne

L’attaquant du Paris Saint-Germain Kylian Mbappé marque son 2e but malgré le retour du milieu de terrain stéphanois Eliaquim Mangala, lors de la 26e journée de Ligue 1, le 26 février 2022 au Parc des Princes
Par Alexis HONTANG / © 2022 AFP

Un doublé de Kylian Mbappé, qui est devenu le deuxième meilleur buteur du club, à égalité avec Zlatan Ibrahimovic, a permis au Paris SG de battre Saint-Etienne (3-1), samedi, lors de la 26e journée de Ligue 1.

Alors que dans les cinémas, Spiderman et Batman se disputent pour battre les records d’entrées, au Parc des Princes, un superhéros monopolise l’affiche, sans être contesté.

A la fois meilleur buteur et meilleur passeur du PSG cette saison, Mbappé a réussi une nouvelle performance monstrueuse, à la hauteur de ses pouvoirs.

En dix minutes, à cheval sur la mi-temps, il a marqué un doublé (42e, 48e), puis délivré une passe décisive pour Danilo Pereira (53e), qui ont mis K-O les Verts.

Le public lui a réservé une “standing ovation” des grands soirs lorsqu’il a cédé sa place à Mauro Icardi (82e).

Saint-Etienne a bien ouvert le score, par Denis Bouanga (15e), mais le 16e de Ligue 1, qui pourrait redevenir relégable à l’issue du week-end, n’était pas de taille face à “Kyky”, venu pour tout “Zlataner”.

Avec 156 buts, Mbappé a rejoint Zlatan Ibrahimovic à la deuxième place du classement des buteurs du PSG, derrière le recordman Edinson Cavani (200).

Le Suédois à l’ego surdimensionné notera qu’il a mis moins de matches (180, contre 205) pour atteindre ce total. Mais le Français, 23 ans, a tout l’avenir devant lui pour devenir le N.1… s’il reste au club.

La “ola” au Parc

Le joueur n’a pas encore prolongé son contrat expirant fin juin. “Ton histoire s’écrit ici”, ont supplié les ultras parisiens dans une banderole, avant le coup d’envoi.

Sa décision dépendra certainement des capacités du PSG à être compétitif en Ligue des champions, avec le 8e de finale retour au Real Madrid qui se profile le 9 mars (aller: 1-0).

Le buteur, suspendu en raison d’une accumulation de cartons, ratera le dernier round de préparation, à Nice samedi prochain. Mais son équipe a retrouvé de l’allant, après la débâcle à Nantes (3-1) de la journée précédente.

Le PSG a donné de l’émotion au Parc, alors qu’il lui était reproché de jouer sans âme, parfois, ses rencontres de Championnatde quoi déclencher une “ola” en deuxième période, chose rare dans l’enceinte de la porte de Saint-Cloud.

Mais avant Madrid, il reste quelques réglages à effectuer, notamment sur la question de l’équilibre défensif quand Neymar, Lionel Messi et Mbappé jouent ensemble.

Le poteau pour Neymar

Les coéquipiers de Marquinhos ont encaissé leur premier but à domicile depuis le 7 décembre. Bouanga a profité d’une balle perdue de Danilo pour aller tromper Gianluigi Donnarumma.

Mais heureusement pour Paris que le portier italien a été décisif par ailleurs (13e, 25e). Ses arrêts ont maintenu dans le match une équipe qui a manqué de tranchant, sans Marco Verratti, suspendu, jusqu’à l’égalisation de Mbappé.

“Kyky” a surgi de l’ombre d’un appel dans le dos de la défense, qu’a bien senti Lionel Messi, auteur d’une passe lumineuse pour servir l’attaquant.

De nouveau, l’Argentin a trouvé le champion du monde français pour le 2-1. Il s’agit des 9e et 10e passes décisives de la saison en L1 pour le septuple Ballon d’or.

Il caracole en tête des meilleurs passeurs à égalité avec… Mbappé, qui a réalisé sa 10e “assist”, d’un superbe centre de l’extérieur pour la tête de Danilo. “Kyky”, qui compte 14 buts en L1, a également rejoint le Monégasque Wissam Ben Yedder en tête du classement des buteurs.

Du trio “MNM”, seul Neymar n’a pas été impliqué dans un but. Le Brésilien, titulaire pour la première fois au Parc en plus de deux mois, après avoir soigné une entorse d’une cheville, a trouvé le poteau en fin de match (78e).