Le technicien du PSG, Thomas Tuchel, dirige un entraînement au Camp des Loges, le 11 janvier 2020
Par Christophe BELLEUDI, Yassine KHIRI / © 2020 AFP

Trois jours après avoir pris l’eau contre Monaco (3-3), le Paris SG retrouve mercredi (20H00 GMT), dans le cadre d’un match en retard de la 15e journée du championnat de France, la Principauté avec des failles à combler, notamment en défense.

Cette rencontre sera également une nouvelle occasion pour Kylian Mbappé de tenter de combler son retard sur Wissam Ben Yedder dans la course au titre convoité de meilleur buteur de Ligue 1.

Le PSG en quête de solutions

Thomas Tuchel, l’entraîneur du PSG, va devoir faire des changements en défense pour son déplacement à Monaco qui peut redonner aux Parisiens huit points d’avance en tête du classement (21h00). Marquinhos, Juan Bernat et Thomas Meunier, légèrement touchés, ont en effet déclaré forfait.

L’occasion pour Presnel Kimpembe, Thilo Kehrer, voire Colin Dagba et Layvin Kurzawa de gagner du temps de jeu, alors que le club de la capitale va être amené à jouer tous les trois jours jusqu’à début février.

D’autant plus que la performance de ses joueurs dimanche soir au Parc des Princes a de quoi l’inquiéter. Défensivement, les Parisiens ont pris l’eau, et seul Neymar, auteur d’un doublé, a porté l’attaque étoilée des champions de France composée des “Quatre Fantastiques” (Neymar-Mbappé-Di Maria-Icardi).

“Ce sont des matches pour s’améliorer, pour grandir. C’est exactement ce dont on a besoin, c’est bien”, avait calmé le technicien allemand dimanche soir.

Sur le Rocher, Robert Moreno continue d’imprimer son empreinte. En deux matches depuis son arrivée, l’entraîneur espagnol a vite su trouver de l’efficacité, à l’image d’un Wissam Ben Yedder toujours aussi létal pour caracoler en tête du classement des buteurs de L1 (14 buts).

. Mbappé, couronne à défendre

A peine 2020 entamé, Kylian Mbappé était à quelques centimètres de déjà s’offrir le prix Puskas du plus beau but de l’année. Contre Saint-Etienne (6-1) en Coupe de la Ligue, son coup du foulard brossé

tir spectaculaire derrière la jambe d’appui

a provoqué l’enthousiasme. Mais est finalement passée finalement juste à côté des buts adverses.

Mais avant de s’offrir un nouveau prix pour sa collection de trophées, “KM” devra toutefois d’abord protéger l’un de ses biens. Meilleur buteur de Ligue 1 pour la première fois de sa carrière la saison dernière (33 buts), le prodige français (21 ans) est tombé sur un gros client pour l’exercice 2019/20 : Wissam Ben Yedder (29 ans).

Actuel deuxième du classement derrière son coéquipier de l’équipe de France, Mbappé a manqué l’occasion dimanche de combler son retard. Pis, Ben Yedder a accentué son avance (14 buts contre 11), au moment où “KM” peinait à se montrer adroit.

Neymar, l’autre superstar parisienne, lui a même volé la vedette, en étant impliqué sur les trois buts du PSG, avec un doublé et un tir astucieux dévié contre son camp par Fodé Ballo-Touré.

Avec 10 buts en L1, “Ney” recolle à une longueur de son compère, tout en dépassant Mauro Icardi (9 buts). Fort de son statut de tireur N.1 des penalties, le N.10 brésilien constitue une autre menace de taille. A Mbappé de restaurer son autorité sur le royaume des buteurs dans son ex-jardin princier, dès mercredi !

. Ben Yedder, ambition “sans limite”

Depuis son retour en France, après avoir réussi à Séville (137 matches, 70 buts en trois saisons), Wissam Ben Yedder répète à l’envie: “Je n’ai pas de limite”.

Sous les ordres de Leonardo Jardim ou ceux de Robert Moreno, ses performances restent de haut niveau. WBY est LE leader technique d’un Monaco qui, malgré un début de saison calamiteux, vise le podium.

“C’est un grand joueur, très important pour moi, assure Robert Moreno. Il a la qualité pour marquer et donne beaucoup de solutions à ses coéquipiers.”

Dimanche, sa prestation face à la défense centrale du Brésil vainqueur de le Copa America l’été dernier, a été unanimement saluée.

La Ligue 1 redécouvre donc un Ben Yedder épanoui, sûr de sa force. Et même s’il dit ne “pas focaliser pas sur le classement des buteurs”, il ne lâchera pas son leadership facilement.