L1: Marseille s’accroche à l’Europe, avant OL-Lille

L’entraîneur argentin de Marseille, Jorge Sampaoli, lors du match de Ligue 1 contre Lorient, au Vélodrome, le 17 avril 2021
/ © 2021 AFP

L’Olympique de Marseille, à la lutte pour une qualification européenne, se déplace à Reims vendredi (21h00) pour une 34e journée de Ligue 1 animée par la poursuite du sprint final en tête, avec un choc Lyon-Lille dimanche.

Les hommes de Jorge Sampaoli viennent d’enchaîner quatre victoires en six matches et disposent d’un calendrier sans gros opposant d’ici la fin de saison, mais cela ne suffit pas pour le moment pour chiper à Lens la 5e place de Ligue 1, qualificative pour l’heure pour la Ligue Europa Conférence (C4), nouvelle troisième Coupe d’Europe que l’UEFA veut lancer la saison prochaine.

Cette cinquième place, qui pourrait même s’avérer qualificative pour la Ligue Europa (C3) en fonction des résultats en Coupe de France, est encore détenue par les Sang et Or (53 pts), qui comptent un point de plus que les Marseillais.

Et juste derrière, Rennes talonne l’OM d’une longueur et rêve aussi de retrouver les joutes continentales après avoir disputé la Ligue des champions à l’automne.

“A ce stade de la saison, on ne peut pas laisser filer des points”, a lancé le défenseur marseillais Pol Lirola la semaine dernière, après son doublé providentiel contre Lorient (3-2).

C’est d’autant plus vrai que Rennes affronte la lanterne rouge Dijon dimanche (15h00), le DFCO risquant d’être officiellement relégué dès ce week-end, et que Lens accueille Nîmes (18e) au même moment.

Au-dessus de cette lutte pour l’Europe, le sprint final est lancé dans le quatuor de tête, avec un duel au sommet entre Lyon, 4e avec 67 points, et Lille, leader avec 70 unités. Dimanche soir (21h00), l’OL a donc une belle opportunité de réduire les écarts avant d’aller affronter Monaco (3e, 68 pts) une semaine plus tard.

Les Monégasques, intraitables depuis plusieurs semaines, vont à Angers dimanche (17h05) pour tenter d’enchaîner une 5e victoire de suite en L1, tandis que le Paris SG (2e, 69 points) espère retrouver la tête en battant Metz à Saint-Symphorien samedi (17h00).

Paris pourra se tourner ensuite vers sa demi-finale de Ligue des champions mercredi prochain contre Manchester City, l’un des clubs dissidents de l’éphémère Super Ligue qui a secoué le football européen en début de semaine avant de se dégonfler.

Le programme (en heures françaises):

Vendredi:

(21h00) ReimsMarseille

Samedi:

(13h00) Saint-EtienneBrest

(17h00) MetzParis SG

Dimanche:

(13h00) NiceMontpellier

(15h00) LorientBordeaux

LensNîmes

StrasbourgNantes

RennesDijon

(17h05) AngersMonaco

(21h00) LyonLille