Le BrĂ©silien Sylvinho, alors entraĂ®neur de l’Olympique lyonnais, lors du match de Ligue 1 face Ă  Saint-Etienne, Ă  Geoffroy-Guichard, le 6 octobre 2019
/ © 2019 AFP

L’Olympique lyonnais a annoncĂ© mardi matin ĂŞtre “parvenu Ă  un accord Ă  l’amiable” avec son ancien entraĂ®neur, le BrĂ©silien Sylvinho, Ă©cartĂ© de son poste le 7 octobre.

Ancien adjoint de la sĂ©lection nationale brĂ©silienne, Sylvinho (45 ans), remplacĂ© lundi par l’ancien entraĂ®neur de Marseille, Rudi Garcia (55 ans), Ă©tait arrivĂ© Ă  l’OL en juin dernier, choisi par le nouveau directeur sportif du club rhodanien, Juninho.

Mais une sĂ©rie de sept matches sans victoire dont une dĂ©faite dans le derby Ă  Saint-Etienne (1-0), le 6 octobre, lui a Ă©tĂ© fatale alors que l’Olympique lyonnais n’est que 14e en Ligue 1 avec un point d’avance sur le duo de derniers, Metz et Dijon.

Ancien joueur des Corinthians de Sao Paulo, Arsenal, Celta Vigo, Barcelone et Manchester City avant d’occuper plusieurs poste d’assistants aux Corinthians mais aussi Ă  l’Inter Milan, Sylvinho qui avait signĂ© un contrat de deux ans avec Lyon (jusqu’en 2021) n’a pas rĂ©ussi Ă  donner un style cohĂ©rent, ni en dĂ©fense, ni en attaque, Ă  l’Ă©quipe lyonnaise historiquement rĂ©putĂ©e pour son jeu offensif.

L’OL a par ailleurs dĂ©menti que les montants des indemnitĂ©s qui seraient dues Ă  Sylvinho et estimĂ©es Ă  quatre millions d’euros par certains mĂ©dias “ne correspondent pas Ă  celles qui seront effectivement versĂ©es”. Mais sans fournir plus de prĂ©cisions.

ArrivĂ© comme analyste vidĂ©o avec Sylvinho, Fernando Lazaro, qui figurait aussi dans l’encadrement de la Seleçao, a lui aussi rompu son contrat Ă  l’amiable.