L1: Lyon retrouve enfin la victoire

La joie des Lyonnais, après l’ouverture du score sur pénalty de leur attaquant Moussa Dembélé face à Troyes, lors de la 21e journée de Ligue 1, le 16 janvier 2022 au Stade de l’Aube
/ © 2022 AFP

Lyon, qui n’avait plus gagné depuis fin novembre, a enfin retrouvé le chemin du succès à Troyes (1-0) à l’issue d’une prestation sérieuse, dimanche lors de la 21e journée de Ligue 1.

Une semaine après avoir bousculé le leader incontestable du championnat, le Paris SG (1-1), les Lyonnais n’ont pas été aussi brillants dans l’Aube mais ont fait le nécessaire pour l’emporter après cinq matches sans victoire en L1.

Avec plus d’efficacité, ils auraient ainsi pu se mettre à l’abri dès la première période, notamment après le but de Moussa Dembélé sur penalty (33e). Mais Peter Bosz et ses joueurs se contenteront de cette courte victoire qui leur permet de se replacer dans la lutte pour les places européennes.

Les Rhodaniens, qui comptent un match en retard à disputer face à Marseille, remontent en effet à la dixième place avec 28 points, à seulement six longueurs du quatrième, Rennes.

De quoi aborder en confiance le derby au Groupama Stadium vendredi (21h00) face au grand rival, Saint-Etienne, qui végète à la dernière place de L1.

Pour ses grands débuts sur le banc de l’Estac, Bruno Irles, qui a remplacé Laurent Batlles il y a deux semaines, n’a pas réussi à engranger un premier succès. Très souvent debout devant son banc, il a assisté impuissant à la défaite de ses joueurs, qui ont rarement été dangereux.

Après ce 11e revers en 20 matches, le club champenois reste tout proche de la zone de relégation: 17e avec 17 points, il ne devance Lorient (18e) et Bordeaux (19e) qu’à la différence de buts.

Malgré sa mainmise sur la partie, il a fallu attendre la demi-heure de jeu pour voir la première grosse occasion de l’Olympique lyonnais: en une touche de balle, Bruno Guimaraes a servi à l’entrée de la surface Lucas Paqueta, qui a repris sans contrôle, mais Gauthier Gallon s’est très bien défendu pour empêcher le ballon de rentrer (30e).

Le portier troyen a en revanche été impuissant quelques minutes plus tard sur un penalty de Dembélé, consécutif a une main involontaire d’Erik Palmer-Brown, qui tournait le dos au ballon (0-1, 33e).

Sauvetage de Dubois

Les Rhodaniens, en confiance, ont poussé pour se mettre à l’abri et sur une nouvelle combinaison entre Brésiliens, Guimaraes, très précieux dimanche, a servi Paqueta, qui a enchaîné un contrôle et une frappe puissante repoussée superbement du pied par Gallon (41e).

Le gardien aubois a ensuite jailli dans les pieds de Dembélé pour contrer sa tentative à bout portant (45e), puis quelques secondes plus tard, il a été sauvé par son poteau sur un tir de Léo Dubois qui venait de faire un slalom dans la défense de l’Estac (45e).

Après la pause, Lyon a tranquillement géré son but d’avance face à des Champenois incapables d’approcher la surface adverse.

L’OL aurait pu aggraver le score mais ni Houssem Aouar (56e), ni Maxence Caqueret (74e), ni Xherdan Shaqiri (85e) n’ont réussi à conclure et ils on failli se faire punir.

Après une tête de Palmer-Brown au-dessus sur un corner (80e), l’Estac a failli arracher l’égalisation sur la dernière action du match mais le retourné acrobatique de Renaud Ripart a été dégagé sur sa ligne par Dubois (90e+2).