L’attaquant de Lyon Maxwell Cornet (g) marque sur le terrain de Strasbourg malgrĂ© le retour du dĂ©fenseur Mohamed Simakan (d), le 30 novembre 2019
/ © 2019 AFP

Trois jours après sa dĂ©faite (2-0) sur la pelouse du Zenit Saint-PĂ©tersbourg en Ligue des champions, Lyon a rebondi en championnat en allant s’imposer (2-1) Ă  Strasbourg, samedi lors de la 15e journĂ©e de L1.

L’OL se replace provisoirement au pied du podium avec 22 points, Ă  respectivement deux longueurs d’Angers, en dĂ©placement Ă  Nice dans la soirĂ©e, et six de Marseille, vainqueur de Brest vendredi (2-1).

Les Gones, qui ont souffert face à une solide équipe alsacienne, se sont imposés grâce à des buts de Maxwel Cornet (40e) et Jeff Reine-Adélaïde (75e), alors que Youssouf Fofana avait ouvert le score (22e).

Les Lyonnais, qui restent sur quatre victoires lors de leurs cinq dernières rencontres de L1, ont confirmĂ© leur renouveau depuis l’arrivĂ©e de Rudi Garcia sur le banc mi-octobre.

Très Ă  l’aise offensivement samedi, ses joueurs ont toutefois montrĂ© des signes de faiblesse dans le secteur dĂ©fensif mĂŞme s’ils ont empochĂ© la victoire.

“C’est une victoire du groupe aujourd’hui, a soulignĂ© le technicien rhodanien. J’ai beaucoup aimĂ© l’abnĂ©gation, la solidaritĂ©. Il y a plein de satisfactions.”

Strasbourg (12e, 18 points), qui n’a pas dĂ©mĂ©ritĂ©, Ă  l’image du jeune dĂ©fenseur Mohamed Simakan, n’a pas pu enchaĂ®ner un cinquième victoire de rang Ă  la Meinau et reste douzième (18 points).

“On a fait une bonne première mi-temps, mais on ne finit pas devant alors qu’on avait la possibilitĂ© de le faire. Il n’y a rien d’infamant Ă  perdre chez soi contre Lyon, mais il y avait matière Ă  faire mieux”, a regrettĂ© l’entraĂ®neur strasbourgeois Thierry Laurey.

Toujours privé de Memphis Depay, Garcia avait aligné un trio offensif composé de Moussa Dembélé, Cornet, et Martin Terrier, préféré à Bertrand Traoré, qui était titulaire mercredi en Ligue des champions. Par ailleurs, Léo Dubois, capitaine en Russie, avait été ménagé au profit de Youssouf Koné. Entré en jeu à la 66e minute, il est sorti peu après, visiblement touché à un genou (83e).

Cornet décisif

Après un dĂ©but de partie animĂ©, le RCSA se procure la première occasion sur un contre, mais la frappe de Ludovic Ajorque est dĂ©tournĂ©e in extremis en corner (5e). Puis une tentative de Lebo Mothiba s’envole dans les gradins (15e).

Les Gones sont aussi menaçants par Marcelo, qui ne cadre pas sa tête (9e) et Cornet, qui écrase son tir (11e). Puis Dembélé contre un dégagement du gardien Matz Sels mais Stefan Mitrovic dégage le danger de justesse (19e).

La troisième situation est la bonne pour les Alsaciens: au terme d’une belle action collective, Ajorque sert Fofana, dont le tir limpide trouve le petit filet opposĂ© d’Anthony Lopes (1-0, 22e).

SonnĂ©, Lyon tente de rĂ©agir mais bute sur une dĂ©fense alsacienne intraitable. Jusqu’Ă  cette ouverture de Maxence Caqueret pour Cornet, qui Ă©limine Mitrovic avant de dĂ©cocher une superbe frappe enroulĂ©e (1-1, 40e).

Une minute avant cette Ă©galisation, Lopes avait maintenu les siens Ă  flot en repoussant difficilement une frappe en pivot d’Ajorque (39e).

Après la pause, l’OL augmente son emprise sur le match, tandis que le Racing peine Ă  approcher le but adverse. Ainsi, DembĂ©lĂ© arme un tir croisĂ© qui passe de peu Ă  cĂ´tĂ© (59e).

Alors que Strasbourg se montre de nouveau dangereux, Reine-Adélaïde refroidit la Meinau en marquant de la tête, sur un centre de Cornet, le but de la victoire (75e).