L1: Lyon arrache sa première victoire 1-0 à Nantes

La joie des Lyonnais, après l’ouverture du score par leur attaquant Moussa Dembélé face à Nantes, lors de leur match de Ligue 1 face à Nantes, le 27 août 2021 au Stade de La Beaujoire
/ © 2021 AFP

Lyon a arraché dans la douleur sa première victoire de la saison (1-0) face à des Nantais très accrocheurs vendredi en ouverture de la 4e journée de Ligue 1.

Accrochés à domicile par Brest (1-1) et Clermont (3-3) et dominés à Angers (3-0), les Lyonnais ont enfin lancé leur saison grâce à un but de Moussa Dembélé et aux parades d’Anthony Lopes.

Si le latéral italien Emerson, prêté par Chelsea, était titulaire, la star suisse Xherdan Shaqiri, arrivé cette semaine de Liverpool, est resté sur le banc et fera ses débuts après la trêve internationale.

Mais l’exclusion en fin de match de Damien Da Silva pour un double avertissement a encore montré, malgré la “clean sheet”, les fragilités de la défense.

Avec cette victoire, Lyon bondit provisoirement de la 16e à la 6e place avec 5 points, tandis que Nantes rétrograde de la 9e à la 10e place avec 4 points.

Malgré les nombreuses absences en attaque, les Nantais ont abordé le match sans complexes, une puissante frappe du bizuth Osman Bukari obligeant même le gardien Anthony Lopes à une belle parade dès la 1re minute.

Mais après 20 minutes d’une grande intensité, les Lyonnais ont commencé à confisquer le ballon et à se procurer plus d’occasions, à commencer par une frappe de Houssem Aouar juste au-dessus de la cage d’Alban Lafont (25e).

Les parades de Lopes

Les hommes de Peter Bosz ont réussi à concrétiser peu après la demi-heure de jeu: lancé dans la profondeur par Guimaraes, Lucas Paqueta s’est défait de son compatriote Fabio pour se retrouver seul face à Lafont. Le gardien nantais a repoussé sa frappe mais Dembélé a terminé le travail à bout portant (0-1, 35e).

Loin de se montrer découragés comme ils l’avaient fait la semaine dernière lors de leur défaite à Rennes (1-0), les Nantais sont repartis à l’attaque.

Par deux fois, les Lyonnais n’ont dû leur salut qu’à des parades somptueuses de Lopes, d’abord sur une tête de Jean-Charles Castelletto (37e) puis sur un coup franc à la limite de la surface tiré en puissance par Sébastien Corchia (43e).

Poussés par un public enthousiaste, les Nantais ont multiplié les assauts en seconde période, mais ont manqué de réussite dans le dernier geste.

Et alors que Nicolas Pallois a éteint de nombreuses contre-attaques, Guimaraes, parvenu seul dans la surface, a manqué sa frappe (67e) et Aouar s’est heurté à Lafont (70e).

L’exclusion de Damien Da Silva pour un double carton jaune, à chaque fois pour une main sur un visage nantais, a compliqué la donne pour Lyon.

Les entrées côté lyonnais du défenseur belge Jason Denayer à la place du buteur Dembélé et côté nantais du feu follet Randal Kolo Muani ont semblé donner le ton du dernier quart d’heure. Mais après avoir concédé 7 buts lors des 3 premiers matches, Lopes veillait…