L’attaquant de Lille LoĂŻc RĂ©my (g) marquĂ© par le dĂ©fenseur de Dijon Wesley Lautoa, le 12 janvier 2020 Ă  Dijon
/ © 2020 AFP

Lille, pourtant longtemps en supĂ©rioritĂ© numĂ©rique, a manquĂ© l’occasion de monter sur le podium en s’inclinant dimanche Ă  Dijon (1-0), qui s’offre lui du rĂ©pit dans la course au maintien, lors de la 20e journĂ©e de Ligue 1.

En perdant Ă  Dijon, Lille (5e, 31 pts) a confirmĂ© ses difficultĂ©s Ă  l’extĂ©rieur, oĂą les Dogues n’ont pris que cinq points depuis le dĂ©but de la saison. Grâce Ă  un but de Julio Tavares (47e), l’Ă©quipe bourguignonne remonte elle Ă  la 16e place (21 pts) avec quatre longueurs d’avance sur le barragiste Amiens.

Après un dĂ©but d’annĂ©e 2020 rĂ©ussi avec deux succès en coupe, le Losc est retombĂ© dans ses travers, qui l’avaient conduit Ă  un lourd revers contre Monaco avant NoĂ«l (5-1). Lille reste derrière Nantes (4e, 32 pts) et Rennes (3e avec un match en moins, 33 pts).

Dans une rencontre qui s’est terminĂ©e Ă  10 contre 10, Dijon, qui s’Ă©tait dĂ©jĂ  offert le PSG dĂ©but novembre, s’est rassurĂ© après cinq matches sans victoire en championnat.

Le DFCO avait pourtant bien mal commencĂ© la rencontre, avec un carton rouge direct adressĂ© au dĂ©fenseur international marocain Hamza Mendyl (21e), auteur d’un mauvais geste.

BousculĂ©s d’entrĂ©e par des Dijonnais dĂ©sormais invaincus Ă  domicile depuis huit matches, les Nordistes ont pourtant Ă©tĂ© dangereux Ă  plusieurs reprises, notamment par Araujo (9e), Bakary Soumahoro (10e), Xeka (36e) et Jonathan IkonĂ© (39e).

Mais au retour des vestiaires, c’est bien l’attaque dijonnaise qui a surpris des Lillois encore froids: sur une longue touche, Mama Balde a parfaitement dĂ©viĂ© de la poitrine pour Julio Tavares, qui a laissĂ© rebondir dans la surface pour mieux ajuster Mike Maignan d’une demi-volĂ©e (47e).

Incapable de profiter de l’avantage de jouer Ă  onze contre dix, souvent dominĂ© dans l’engagement physique, Lille a perdu Boubakary SoumarĂ©, exclu Ă  son tour après avoir reçu un second avertissement (67e).

Le match, plus haché, a perdu de son intérêt, et Lille aurait pu sombrer à nouveau sur une occasion de Tavares (80e).

Au final c’est Alfred Gomis, le gardien sĂ©nĂ©galais de Dijon, qui a prĂ©servĂ© les trois points avec deux arrĂŞts dĂ©cisifs face Ă  Jonathan Bamba (85e) et Victor Osimhen (86e), alors qu’une ultime frappe d’Araujo ne trouvait pas le cadre (90e+2).