L1: Lille prend la 2e place, Nantes touché coulé

Le milieu turc Yusuf Yazici marque le premier but pour Lille lors du match de Ligue 1 à domicile face à Monaco, le 6 décembre 2020
/ © 2020 AFP

Lille a repris dimanche la deuxième place de Ligue 1 lors de la 13e journée, derrière le Paris SG sur un podium que vise également Lyon, en déplacement à Metz dans la soirée (21h00). Nantes, sèchement battu à domicile par Strasbourg (4-0), est revanche au plus mal.

Ce choc des prétendants au podium entre Lille et Monaco valait cher, il a basculé du côté du Losc (2-1) en seconde période grâce à Jonathan David (53e) et Yusuf Yazici (65e).

Même si Pietro Pellegri a réduit l’écart dans les dernières minutes pour Monaco, les Dogues mettent fin à une série de quatre victoires monégasques, trois jours après avoir validé leur qualification pour les 16es de finale de la Ligue Europa.

Voici Lille dans les hauteurs du classement, avec 26 points. Soit seulement deux de moins que le PSG, victorieux samedi à Montpellier (3-1) avec le 100e but de Kylian Mbappé sous le maillot parisien.

Monaco et son entraîneur Niko Kovac restent eux en embuscade, avec 23 points et une 5e place. Les partenaires de Wissam Ben Yedder sont devancés à la troisième place par Marseille (24 pts), vainqueur vendredi à Nîmes (2-0) et qui compte toujours deux matches en retard, et à la quatrième par Lyon (23 pts également).

L’OL, qui n’a perdu qu’une fois cette saison et reste sur trois victoires de suite, a l’occasion de rejoindre Lille dès dimanche soir, avec un déplacement à Metz (13e) où Houssem Aouar est attendu pour son retour.

Le milieu de terrain avait été sanctionné par son club pour ne pas avoir respecté son programme d’entraînement: il avait manqué le match contre Reims dimanche dernier, que les Lyonnais avaient remporté (3-0).

Angers se positionne, Nantes en crise

Aux portes des places qualificatives pour les Coupes d’Europe, Angers continue de pointer le bout de son nez: solides contre Lorient (2-0), les Angevins, 7es, comptent 22 points déjà et font un joli rapproché, en doublant notamment Rennes (9e, 19 pts), tristement battu chez lui samedi par Lens (2-0) après son élimination en Ligue des champions.

Seule ombre au tableau pour Angers, la sortie sur civière de Sofiane Boufal, visiblement gravement touché en retombant mal après une frappe.

Les Lorientais s’enfoncent un peu plus avec quatre défaites de suite et huit points seulement, autant que la lanterne rouge Dijon, tenue en échec par Saint-Etienne (0-0).

Mais la crise semble plus tenace encore du côté de Nantes: les Canaris enchaînent les performances décevantes, et la large défaite contre Strasbourg (4-0), une autre équipe en méforme, ne risque pas d’arranger l’avenir de Christian Gourcuff.

Le classement n’est encore pas alarmant, avec une 14e place (13 pts), mais la dynamique, et surtout la manière dans cette défaite à domicile a de quoi inquiéter l’entraîneur nantais, dont l’équipe reste sur quatre matches sans victoire dont deux défaites.

“J’ai honte”, a lancé le gardien Alban Lafont sur la chaîne Téléfoot. “Si on continue comme ça, on va se mettre en danger”.

Dans une toute autre dynamique, Bordeaux a fait son entrée dans la première moitié de tableau (10e) en battant Brest (1-0) grâce à un but tardif d’Hatem Ben Arfa, son deuxième sous ses nouvelles couleurs.

Outre Metz-Lyon, le premier match de Nice sans son entraîneur Patrick Vieira sera scruté: à Reims (17h00), les Aiglons seront emmenés par le Roumain Adrian Ursea, ancien adjoint désormais aux commandes de l’équipe.