Le Lillois Benjamin AndrĂ© ouvre la marque contre Bordeaux, le 26 octobre 2019 Ă  Villeneuve-d’Ascq
Par Nicolas BLASQUEZ / © 2019 AFP

Après-midi contrastée pour Lille samedi: le Losc a retrouvé le chemin de la victoire en championnat face à Bordeaux (3-0) mais a perdu sur blessure son indispensable buteur Victor Osimhen.

Le NigĂ©rian, qui avait jusque-lĂ  marquĂ© lors de tous les matches Ă  domicile des Dogues en L1, est sorti sur blessure peu avant l’heure de jeu en se tenant l’ adducteur gauche. Il avait d’abord grimacĂ© Ă  la retombĂ©e d’une extension sur un centre, avant de s’arrĂŞter et de s’asseoir sur la pelouse (57e).

Une absence longue durĂ©e d’Osimhen, auteur de sept buts en championnat et un en Ligue des champions, serait un terrible coup dur pour Christophe Galtier, qui en avait fait l’homme de base de son animation offensive.

Dans les dix prochains jours, Lille doit en effet disputer deux matches très importants, samedi prochain à Marseille, concurrent direct pour le podium en L1, puis le mardi suivant sur la pelouse de Valence pour rester en vie en Ligue des Champions.

Malgré ce coup du sort, le Losc a retrouvé des couleurs et la victoire après deux dernières sorties très décevantes en championnat face à Nîmes (2-2) et Toulouse (1-2) .

La mĂŞme dĂ©termination qu’en C1 mercredi

Trois jours après une prestation très convaincante en C1 face Ă  Valence (1-1), oĂą ils avaient affichĂ© une dĂ©termination et un Ă©tat d’esprit irrĂ©prochables, les Nordistes ont mis les mĂŞmes ingrĂ©dients pour battre une Ă©quipe de Bordeaux inoffensive.

Le Turc Yusuf Yazici, Ă  la peine depuis son arrivĂ©e mi-aoĂ»t en provenance de Trabzonspor pour 16,5 millions d’euros, a enfin Ă©tĂ© dĂ©cisif: il a d’abord offert une passe dĂ©cisive Ă  Benjamin AndrĂ© (22e), puis a transformĂ© un penalty pour inscrire son premier but avec Lille (62e). Enfin, LoĂŻc RĂ©my, servi par le Turc, a alourdi le score dans le temps additionnel (90e+1).

Grâce à ce cinquième succès en onze journées, les Dogues se replacent provisoirement sur la troisième marche du podium avec 18 points, à une longueur de Nantes, battu vendredi par Monaco.

Bordeaux, qui a effectuĂ© son premier tir Ă  la 84e minute, n’a quasiment rien montrĂ© au stade Pierre-Mauroy et a concĂ©dĂ© une dĂ©faite logique. Les joueurs de Paulo Sousa, septièmes, restent bloquĂ©s Ă  15 points et risquent de perdre des places après les autres matches de la journĂ©es.

Yazici passeur et buteur

Samedi, Christophe Galtier a reconduit son système en 3-4-3 qui avait beaucoup gêné Valence, mercredi sur la scène européenne. Il a en revanche titularisé Jonathan Ikoné, qui avait arraché le nul dans le temps additionnel, au détriment du Brésilien Luiz Araujo.

Comme en Ligue des champions, les Dogues ont dĂ©butĂ© tambour battant et pressĂ© des Girondins qui se sont retrouvĂ©s rapidement en difficultĂ©. Yazici et AndrĂ©, omniprĂ©sents, vont ĂŞtre Ă  l’origine de l’ouverture du score lilloise: sur une mauvaise passe bordelaise, le Turc a pressĂ© Otavio, rĂ©cupĂ©rĂ© le ballon et remis en retrait pour AndrĂ©, qui a trouvĂ© la lucarne du plat du pied (1-0, 22e).

Les deux milieux ont été tout proches de reproduire la situation peu avant le repos: Yazici a servi en retrait André, qui a éliminé Youssef Aït-Benasser avant de décocher une frappe qui passée juste au-dessus (44e).

Après la pause, les Dogues ont poursuivi leur cavalier seul, malgrĂ© les sorties du capitaine portugais JosĂ© Fonte Ă  la pause, puis d’Osimhen (57e).

Les Nordistes ont doublé ainsi la mise peu après grâce au duo turc: Zeki Celik obtenu un penalty transformé plein axe par Yazici(2-0, 62e).

EntrĂ© Ă  la place d’Osimhen, RĂ©my, lancĂ© par Yazici, a clĂ´turĂ© la marque en fin de rencontre d’un joli plat du pied après avoir Ă©liminĂ© Pablo (3-0, 90e+2).