L1: Lens s’impose à Strasbourg et peut rêver d’Europe

Le milieu Massadio Haidara (c) ouvre le score pour Lens lors du match de Ligue 1 à Strasbourg, le 21 mars 2021
Par Nicolas BLASQUEZ / © 2021 AFP

Lens, vainqueur dimanche à Strasbourg (2-1) et invaincu depuis fin janvier en Ligue 1, a consolidé sa cinquième place lors de la 30e journée, entretenant son rêve d’une qualification européenne en fin de saison.

Les Artésiens l’ont emporté grâce à des buts de Massadio Haïdara (6e) et Seko Fofana (40e), tandis que Jean-Ricner Bellegarde avait permis aux Alsaciens d’égaliser (20e).

Les joueurs de Franck Haise, séduisants dans le jeu, comme souvent cette saison, auraient pu l’emporter plus largement mais ils se sont également fait peur en commettant des erreurs qui auraient pu leur coûter cher en fin de rencontre.

Les Sang et Or, invaincus depuis neuf rencontres (4 victoires, 5 nuls), totalisent désormais 48 points et devancent respectivement Marseille, battu à Nice samedi (3-0), et Rennes, de trois et quatre longueurs.

Strasbourg, volontaire mais maladroit, reste pour sa part bloqué à la 15e place avec 33 unités au compteur et n’a pas encore assuré son maintien.

Seko Fofana intenable

C’est toute la différence entre une équipe en confiance et une autre qui doute: Lens a réalisé une très bonne entame et a vite été récompensé dimanche au stade de la Meinau.

Après avoir détourné superbement une frappe de Yannick Cahuzac, le gardien strasbourgeois Eiji Kawashima a complètement manqué sa sortie sur le corner suivant et le ballon a rebondi sur Haïdara avant de rentrer avec l’aide du poteau (0-1, 6e). Les Sang et Or ont accentué leur pression et Fofana, bien servi par Jonathan Clauss, a manqué le break en tirant au ras du poteau (16e).

Pourtant, les Artésiens se sont fait punir sur la première occasion des Alsaciens: sur un coup franc de Frédéric Guilbert, Jean-Louis Leca a enlevé le ballon de sa lucarne, mais Adrien Thomasson a suivi et servi dans l’axe Bellegarde, qui a poussé le ballon au fond (1-1, 20e). Ce but a réveillé les Strasbourgeois, qui ont failli doubler la mise sur une frappe d’Anthony Caci juste à côté (25e).

Mais Lens a repris les devants grâce à Fofana qui a réalisé un joli contrôle orienté avant de marquer d’une frappe puissante (1-2, 40e).

En seconde période, le milieu lensois, intenable, a failli s’offrir un doublé mais son tir a été repoussé de justesse par Kawashima (46e). Il a également manqué le cadre en fin de match (85e).

Un raté sans conséquence pour Lens tant Strasbourg a peiné dans la finition: les Alsaciens peuvent avoir des regrets car ils ont eu plusieurs occasions en seconde période, à l’image d’Ajorque (51e, 59e, 90e+3) ou Thomasson (86e), sans parvenir à accrocher un point dans leur opération maintien.