L1: Lens déchante, Saint-Etienne enchaîne

Le Lensois Cheick Doucoure peine à s’imposer devant le milieu brestois Lucien Agoumé lors du match perdu à Brest, le 21 novembre 2021
Par Julie DEMARCY / © 2021 AFP

Mis sous pression après la victoire samedi de Rennes face à Montpellier (2-0), Lens a sombré à Brest (4-0) dimanche, alors que Saint-Etienne a signé un deuxième succès consécutif en s’imposant à Troyes (1-0), lors de la 14e journée de Ligue 1.

Les Lensois laissent aux Rennais la place de dauphin provisoire du Paris SG et sont désormais sous la menace de Nice (4e), qui se rend à Clermont (17h), et Marseille (5e), en déplacement à Lyon (20h45).

Quatre buts inscrits face à Troyes à Bollaert, quatre buts encaissés à Brest. En l’espace d’une trêve internationale, l’équipe de Franck Haise est passée d’un extrême à l’autre et pointe désormais à 13 points du leader parisien, vainqueur samedi de Nantes 3-1 au Parc des Princes.

Les Lensois ont encaissé deux buts à l’issue de coups de pied arrêtés, par Steve Mounié (3e) et Brendan Chardonnet (13e) et deux superbes frappes de Romain Faivre (33e) et Jérémy Le Douaron (69e). Les Sang et Or ont fini la rencontre à 10 après l’exclusion de d’Arnaud Kalimuendo (73e).

Les Brestois prolongent leur belle série avec une troisième victoire consécutive et remontent à la 13e place.

Les mal classés se rebiffent

Les Angevins, eux, n’avaient plus gagné depuis début octobre. Grâce à un penalty de Thomas Mangani (67e), le SCO s’est imposé 1-0 au stade Raymond Kopa face à Lorient (14e) et se hisse provisoirement à la 6e place.

Angers est suivi de Strasbourg (7e) qui a sauvé le point du nul à La Meinau après avoir longtemps été mené par Reims (15e). Les Rémois ont ouvert le score par Hugo Ekitike (22e), avant d’être rejoints dans le temps additionnel sur un superbe coup franc de Jean-Ricner Bellegarde (90+7).

Après son premier succès en championnat contre Clermont début novembre (3-2), Saint-Etienne a confirmé son renouveau en allant gagner à Troyes 1-0 grâce à une frappe lointaine de toute beauté de Miguel Trauco (61e). Les Verts restent avant-derniers au classement mais reviennent provisoirement à un point de la place de barragiste.

La lanterne rouge Metz a vécu un match fou à domicile face à Bordeaux. Menés 2-0, les Grenats ont finalement arraché le match nul 3-3 grâce notamment à un doublé d’Opa Nguette et en étant réduits à 10. Rémi Oudin a marqué un doublé pour les Bordelais qui quittent malgré tout leur place de barragiste avec ce nul (17e). Les Messins restent derniers mais ne perdent plus depuis trois matches.

Vendredi, le champion de France en titre Lille avait concédé le nul à Monaco (2-2) après avoir mené 2-0.