L1: le PSG lance la course au titre, Brest presque sauvé

L’attaquant du Paris-SG, Kylian Mbappé, auteur d’un doublé lors du match de Ligue 1 sur la pelouse de Metz, le 24 avril 2021
/ © 2021 AFP

Le sprint final vers le titre en Ligue 1 a été lancé samedi par le Paris SG, nouveau leader après un succès à Metz (3-1) qui oblige Lille à répondre dimanche sur le terrain de Lyon. Plus bas, Brest a quasiment validé son maintien.

Une chose est certaine, le PSG pourra remercier Kylian Mbappé s’il parvient à être sacré en fin de saison. La 34e journée, comme d’ailleurs la 33e, a souri à l’attaquant français, double buteur à Metz après avoir marqué un doublé contre Saint-Etienne une semaine plus tôt.

En plus d’ajouter à sa partition d’intéressantes courses défensives, le champion du monde empile les buts, le premier après un bel appel dans le dos de la défense, le second d’une frappe sèche déviée.

Avec 25 butset huit doublés !

, le Français est dans une saison de feu et replace Paris en tête du classement, deux points devant Lille, qui a un déplacement difficile à Lyon à négocier dimanche (21h00) pour reprendre son fauteuil. Mauro Icardi a également marqué en fin de match, sur penalty.

Les Parisiens, “concentrés sur les 10 matches” qu’il leur reste cette saison selon le directeur sportif Leonardo sur Canal+ (5 matches en L1 en comptant Metz, 3 en Ligue des champions et 2 en Coupe de France), ont en tout cas rempli leur mission, avant de défier Manchester City pour la demi-finale aller de C1 mercredi (21h00).

Lille a désormais la pression sur ses épaules, d’autant que son adversaire Lyon peut revenir à sa hauteur en cas de succès. Et entre temps, Monaco peut lui aussi passer devant les Dogues, en cas de victoire à Angers (17h05).

Charbonnier sauve Brest

Dimanche sera aussi l’occasion d’y voir plus clair dans les tréfonds du classement. Et dans la course au maintien, Brest a fait un grand pas grâce à sa victoire à Saint-Etienne (2-1).

Menés, les Bretons ont retourné la situation grâce à un doublé inattendu de Gaëtan Charbonnier, buteur sur un beau coup franc direct puis sur un joli déboulé sur l’aile gauche.

Un immense bol d’air pour les Brestois, qui n’avaient plus gagné depuis le 3 mars et remontent au 13e rang avec 40 points, soit une unité de plus que leur adversaire du début d’après-midi.

“Avoir gagné est un très bon résultat en attendant les matches de dimanche avec des confrontations directes pour le maintien”, a souligné le héros du soir.

Des confrontations directes, il y en aura une entre Lorient (17e) et Bordeaux (16e) en Bretagne. Celle-ci sera teintée de crise côté girondin, depuis l’annonce inquiétante du retrait de l’actionnaire King Street jeudi, plaçant le club au bord de la faillite.

Avec 36 points et quatre défaites de suite, Bordeaux est également en difficulté sportivement, huit points devant le 19e, Nantes, en déplacement à Strasbourg (15h00), et cinq devant le barragiste Nîmes, qui se rend à Lens (15h00).

Les Sang et Or visent toujours une inespérée 5e place, chipée par Marseille vendredi après la victoire de l’OM 3-1 contre Reims.