L1: le PSG attendu à Nantes, duels entre mal-classés et bien nantis

La joie de Kylian Mbappé (2e g) et de ses coéquipiers, après leur victoire, 1-0 face au Real Madrid, lors du 8e de finale aller de la Ligue des Champions, le 15 février 2022 au Parc des Princes
Par Jean DECOTTE / © 2022 AFP

Le Paris SG de Kylian Mbappé, récompensé pour sa persévérance mardi face au Real Madrid (1-0), espère enfin faire preuve de constance samedi à Nantes lors de la 25e journée de Ligue 1, ponctuée de plusieurs chocs des extrêmes opposant cancres et bons élèves.

Le grand écart: OM-Clermont, ASM-Bordeaux…

C’est le week-end où les ambitieux du haut de classement croisent les laborieux du bas de tableau: la moitié des dix rencontres propose un tel grand écart, que ce soit Marseille (2e) qui reçoit Clermont (15e), Monaco (6e) qui défie Bordeaux (20e), Strasbourg (4e) opposé à Saint-Etienne (18e) ou encore Nice (3e) recevant Angers (13e).

La lutte pour le maintien, un mini-championnat qui semble concerner six équipes, de Clermont (24 pts) à Bordeaux (20 pts), s’entremêle donc avec la course aux places européennes derrière l’intouchable PSG.

Marseille, solide dauphin, peut consolider sa deuxième place dimanche (20h45) à condition de se défaire du promu Clermont, qui a déjà joué des tours à des cadors de L1, en battant Nice (1-0) ou Lille (1-0).

Les Aiglons niçois, auteurs d’un beau parcours en Coupe de France, restent sur deux défaites d’affilée en championnat, une série à interrompre dimanche (13h00) contre Angers sous peine d’abandonner leur place sur le podium à Strasbourg, surprenant quatrième et opposé à Saint-Etienne dimanche (15h00).

Rennes, hôte du mal-classé Troyes (15h00), compte bien rester dans la course, de même que Monaco, opposé à la lanterne rouge Bordeaux (17h05).

Les Girondins espèrent un électrochoc avec l’arrivée sur le banc de David Guion, officialisée jeudi. Mais la pire défense de L1 avec 61 buts encaissés, soit une moyenne d’environ 2,5 buts par match, offre peu de garanties à l’heure d’affronter le meilleur buteur de la compétition, Wissam Ben Yedder (14 buts)…

Le chiffre: 10 de der, Paris roi du finish

A l’image du but vainqueur in extremis de Mbappé mardi en Ligue des champions, le PSG s’est fait une spécialité de finir très fort ses rencontres.

A dix reprises en 24 journées de L1, l’équipe de Mauricio Pochettino a marqué dans le dernier quart d’heure pour égaliser ou arracher la victoire.

Meilleure défense de L1, le PSG est l’équipe qui a arraché le plus de points dans le dernier quart d’heure cette saison avec 15 points obtenus (victoire ou nul), selon le site officiel de la compétition.

“Les équipes qui gagnent de grands trophées ont toujours cette solidité défensive. Ça nous permet aussi d’avoir la possibilité de gagner en fin de match”, s’est félicité Pochettino après la victoire arrachée contre Rennes (1-0) le week-end dernier.

A Nantes samedi (21h00), les Parisiens espèrent néanmoins ne pas devoir attendre le dernier moment grâce à leur trio “MNM” (Messi-Neymar-Mbappé), reconstitué avec le retour de blessure de Neymar. Le Brésilien, qui a effectué une bonne rentrée face au Real, postule comme titulaire au stade de la Beaujoire.

Le joueur: Boateng, psychodrame à l’OL

Lyon s’est relancé dans la course à l’Europe avec sa victoire contre Nice (2-0), samedi, mais l’embellie sportive a été ternie par l’absence surprise du champion du monde Jérôme Boateng, pourtant pas blessé ni suspendu.

“J’ai lu beaucoup de choses fausses dans les journaux. Pour moi, il n’était pas prêt pour jouer ce match aujourd’hui. J’en ai parlé avec lui et c’est tout”, a tenté d’esquiver l’entraîneur Peter Bosz.

La mise à l’écart du défenseur central allemand (33 ans), ancien pilier défensif du Bayern Munich, a continué à faire couler beaucoup d’encre, ce qui a poussé le président lyonnais Jean-Michel Aulas à faire une mise au point avant le déplacement important à Lens, autre prétendant à l’Europe, samedi (17h00).

“L’entraîneur a pris une position. Il a d’ailleurs clairement exprimé que ce qui avait été raconté (sur un éventuel problème de comportement) relevait plutôt du fantasme que de la réalité. L’entraîneur a vu Jérôme en début de semaine et il l’a réintégré”, a déclaré le dirigeant, qui espère voir l’OL poursuivre sa remontée au classement.

Programme de la 25e journée de Ligue 1

Vendredi:

LilleMetz 0-0

Samedi:

(17h00) LensLyon

(21h00) NantesParis SG

Dimanche:

(13h00) NiceAngers

(15h00) LorientMontpellier

ReimsBrest

RennesTroyes

Saint-EtienneStrasbourg

(17h05) BordeauxMonaco

(20h45) MarseilleClermont