L1: Le Bordelais Kalu, victime d’un malaise à Marseille, de retour à l’entraînement mercredi

L’attaquant nigérian de Bordeaux Samuel Kalu reste au sol à la suite d’un malaise alors que les joueurs des deux camps appellent les secours, le 15 août 2021 au stade Vélodrome
/ © 2021 AFP

L’ailier international nigérian de Bordeaux Samuel Kalu, victime d’un malaise dimanche à Marseille (2-2), va reprendre l’entraînement mercredi, ont annoncé mardi les Girondins.

“Tous les examens complémentaires pratiqués ce mardi ne révèlent aucune anomalie cardiaque”, a précisé le club au scapulaire dans un communiqué.

Dimanche soir, “il s’agissait d’un malaise vagal. Des nouvelles rassurantes pour Samuel Kalu qui postule pour le rendez-vous de dimanche pour la réception d’Angers”, souligne les Marine et Blanc.

Après cinq minutes de jeu au Vélodrome, Kalu, 23 ans, s’est brutalement effondré, tout seul, faisant vivre une grosse frayeur à ses coéquipiers qui ont agité les mains pour demander aux équipes médicales d’intervenir en urgence.

Après quelques instants de soins, le Nigérian s’est relevé, a même repris sa place pendant quelques minutes avant d’être remplacé quelques minutes plus tard, tête basse, par Rémi Oudin.

“Avec le service médical, on a préféré le remplacer pour ne pas prendre de risque. Dans ces cas-là, le football passe au second plan”, avait expliqué après la rencontre son entraîneur Vladimir Petkovic.

Ce malaise intervient quelques semaines après l’arrêt cardiaque subi en plein match, le 12 juin, à l’Euro par le Danois Christian Eriksen, qui avait été secouru in extremis à même la pelouse.

En juin 2019, Kalu avait déjà fait un malaise suite à une déshydratation alors qu’il s’entraînait avec sa sélection sous la chaleur égyptienne lors de la Coupe d’Afrique des nations.