L1: l’armada rennaise rêve de podium, Marseille-Nice pour frapper fort

Le milieu de terrain marseillais Dimitri Payet, au milieu de la défense niçoise, lors du quart de finale de la Coupe de France, le 9 février 2022 à l’Allianz Riviera
/ © 2022 AFP

Avant un choc entre les dauphins Marseille et Nice, dimanche soir, la 29e journée de Ligue 1 offre une belle occasion à l’armada offensive de Rennes pour monter sur le podium.

Le choc: Marseille-Nice

Quinze points derrière le Paris SG, en déplacement à Monaco dimanche (13h00), Marseille et Nice sont à égalité presque parfaite (50 points, +17 de différence de but) au moment de se retrouver sur les bords de la mer Méditerranée en clôture du week-end (20h45).

Le stade Vélodrome attend beaucoup de cette rencontre du haut de tableau, après un match aller marqué par de graves incidents impliquant des supporters niçois et finalement rejoué sur terrain neutre (1-1), puis surtout une élimination fracassante en Coupe de France à l’Allianz Riviera (4-1). D’autant que le club phocéen a été battu chez lui lors des deux derniers matches de L1 à domicile, par Clermont (2-0) puis Monaco (1-0).

L’OM est néanmoins regonflé à bloc par sa qualification pour les quarts de finale de la Ligue Europa Conférence, décrochée jeudi à Bâle.

“Gagner est toujours important mais le match de dimanche contre Nice sera très différent. Nice a pu se préparer toute la semaine et nous on a joué aujourd’hui et on n’a que un ou deux jours pour préparer le match de dimanche”, a remarqué l’entraîneur Jorge Sampaoli jeudi. “Mais cette victoire, pour l’émotion qu’elle donne, avec le Vélodrome qui va être complet, c’est important”.

Malheur, toutefois, au vaincu de dimanche, qui pourrait perdre sa place sur le podium…

Le joueur: Jonathan Clauss, des “étoiles” dans les yeux

Il en rêvait, c’est désormais chose faite: auteur d’une saison remarquable sur le flanc droit à Lens, Jonathan Clauss va découvrir l’équipe de France à 29 ans, dès lundi.

Convoqué par Didier Deschamps, qui cherche des alternatives à un poste de latéral droit dépeuplé en FranceKingsley Coman peut y dépanner avec un profil très offensif, Benjamin Pavard n’y est pas à l’aise, Léo Dubois peine à Lyonle Lensois a rendez-vous à Clairefontaine avant deux matches amicaux contre la Côte d’Ivoire puis l’Afrique du Sud.

L’annonce de liste, jeudi, a provoqué une énorme effusion de joie dans le vestiaire Sang et Or, en témoigne des vidéos postées sur les réseaux sociaux par son coéquipier Massadio Haidara et par son club. Ému aux larmes, le défenseur a ensuite remercié tous ses partenaires. “Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles”, a-t-il réagi sur Twitter.

L’actuel 3e meilleur passeur décisif de L1 (9 “assists”, soit un de moins que Lionel Messi et Kylian Mbappé) a d’abord la réception de Clermont à gérer, samedi (17h00), pour tenter de permettre à Lens, 9e, de raccrocher le wagon européen.

Le chiffre: 14 buts en 4 matches

Quatorze buts inscrits sur les quatre dernières rencontres de Ligue 1, c’est la statistique ahurissante du Stade rennais, très séduisant sur les pelouses françaises depuis la fin du mois de février.

Quatre buts contre Troyes et Montpellier, deux face à Angers et surtout quatre sur le terrain de Lyon le 13 mars: les réalisations s’empilent pour le duo Martin TerrierGaëtan Laborde (14 unités chacun), bien épaulés par Lovro Majer et Benjamin Bourigeaud, voire le remplaçant Serhou Guirassy.

Malgré l’élimination frustrante face à Leicester en Ligue Europa Conférence (défaite 2-0 à l’aller, victoire 2-1 au retour jeudi), les Bretons, quatrièmes à un point de Nice et Marseille, sont sur une pente ascendante et peuvent désormais se concentrer uniquement sur la quête d’une place en Ligue des champions la saison prochaine.

La réception de Metz (19e), dimanche à 15h00, leur offre une belle opportunité de monter sur le podium.

“Nous avons la volonté de jouer et de marquer, produire un jeu offensif. Je prends beaucoup de plaisir à voir une équipe où les joueurs font les efforts les uns pour les autres. C’est leur mérite”, a salué l’entraîneur Bruno Genesio le week-end dernier.