L1: joueurs et staff de Reims acceptent une baisse des salaires

L’entraîneur de Reims, David Guion, lors du match de Ligue 1 à Brest, le 13 décembre 2020
/ © 2021 AFP

Les joueurs et le staff technique de Reims ont accepté une diminution de leurs salaires jusqu’à juin 2021, face à la crise sanitaire et au conflit sur les droits télé qui fragilisent le club de Ligue 1, indiquent-ils dans une lettre ouverte lundi.

“Parce qu’il nous faut tous agir, parce que le football est l’exemple même de l’expression collective, nous avons échangé avec la direction du club et avons tous

-absolument tous les joueurs, comme les membres du staff-

consenti spontanément à une baisse significative de nos salaires de janvier à juin 2021″, écrivent-ils dans cette lettre signée par l’ensemble du groupe professionnel, publiée par le quotidien L’Union.

“Absence de public et de recettes commerciales, droits TV à la baisse: comme tout le monde nous lisons la presse et ces sujets nous préoccupent. Ils nous concernent et nous touchent tous parce qu’ils peuvent menacer les emplois de salariés du club”, expliquent-ils.

Les rémunérations “sont à Reims, pour la plupart, inférieures à ce qui est pratiqué en Ligue 1. Si elles ne font pas de nous des +millionnaires qui courent après un ballon+ contrairement aux clichés, elles nous permettent d’être des privilégiés”, estiment les joueurs, souhaitant “agir en hommes responsables, respectueux et solidaires d’un club familial”.

Contactée par l’AFP, la direction du club n’a pas souhaité communiquer sur le montant de cette baisse, mais précise que “le même pourcentage” est appliqué “pour tous les joueurs de l’effectif professionnel”.

“Nous avons fait une réunion il y a quinze jours, où le président a présenté la situation du club, les pertes colossales liées au Covid-19 (…) Les joueurs l’ont bien compris (…) Ils ont tous accepté sans aucune contrepartie cette diminution de salaire” et “signé un avenant à leur contrat”, a précisé le directeur général du club Mathieu Lacour.

“Les membres du staff technique sont aussi concernés”: entraîneur, entraîneur-adjoint, préparateur physique… “Ils ont tous accepté cette baisse, sur le même principe”, a-t-il ajouté.

Le 30 janvier, le RC Lens (L1) avait également annoncé avoir trouvé un accord pour une baisse des salaires.