L1: Jean-Charles Castelletto s’engage à Nantes

Le défenseur franco-camerounais de Brest, Jean-Charles Castelletto (d), aux prises avec l’attaquant franco-guinéen Serhou Guirassy lors du match de Ligue 1 à Brest, le 25 janvier 2020
/ © 2020 AFP

Le défenseur franco-camerounais Jean-Charles Castelletto, en fin de contrat à Brest, s’est engagé pour trois ans avec Nantes, a annoncé mardi le club jaune et vert.

“Je suis très content de rejoindre le FC Nantes et de vous retrouver tous à la Beaujoire. Prenez soin de vous”, a déclaré dans une vidéo diffusée par le FC Nantes ce défenseur central de 25 ans, qui a tenu l’axe droit de la charnière brestoise cette saison.

Né à Clamart et formé à Auxerre, il a évolué dans les clubs belges de Mouscron et de Bruges ainsi qu’au Red Star, avant de rejoindre Brest en 2017 et de participer à la remontée et au maintien de l’équipe en Ligue 1.

Après avoir été régulièrement retenu dans les équipes de France U16 à U20, il a choisi en 2017 l’équipe du Cameroun, avec laquelle il ne compte qu’une seule sélection.

Dans un entretien au quotidien Ouest-France le 22 mai, il avait expliqué avoir refusé une offre de prolongation à Brest et évoqué ses discussions avec les Canaris: “Nantes, c’est un grand et très beau club. On joue tous pour aller dans une telle équipe. Pour aller plus haut”.

Au sein de la formation de Christian Gourcuff, il devra cependant faire face au tandem Pallois-Girotto, qui s’est montré extrêmement efficace, surtout en première partie de saison. “Je suis là pour instaurer une concurrence saine. Tout en travaillant et en espérant gratter une place”, a-t-il expliqué dans l’interview.

Son entraîneur à Brest, Olivier Dall’Oglio, semblait de cet avis: “C’est un défenseur assez dur sur l’homme. C’est solide. Il aime défendre. C’est un joueur assez complet, avec un bon timing, doté d’un bon jeu de tête. Il aime le contact. Il peut dépanner sur le côté droit. Il s’entraîne avec la même détermination qu’en match. Il a ce côté animateur, guerrier. C’est une grosse qualité”, avait-il déclaré en marge de l’interview.