L1: inarrêtable, Rennes s’impose à Lorient et s’empare de la deuxième place

Le buteur rennais Gaëtan Laborde vient d’ouvrir le score à Lorient, le 28 novembre 2021
/ © 2021 AFP

Le Stade Rennais a confirmé sa bonne forme du moment en s’imposant 2 à 0 à Lorient, dimanche lors de la 15e journée de Ligue 1, une victoire qui lui permet de grimper à la deuxième place, derrière le Paris-SG.

Les Bretons ont fait la différence en trois minutes dans le dernier quart d’heure, grâce à des buts de Gaëtan Laborde (75) et Jérémy Doku (78). Grâce à ce dixième succès lors des treize derniers matches toutes compétitions confondues, le Stade Rennais prend seul le fauteuil de dauphin.

La formation de Bruno Genesio a pourtant mis du temps à voir le succès se dessiner. Elle a cru ouvrir le score en première période par Benjamin Bourigeaud, arrivé à point nommé pour convertir le centre de Kamaldeen Sulemana au deuxième poteau, mais le Ghanéen était très légèrement hors jeu au départ de l’action (20).

Côté lorientais, Adrian Grbic a placé une tête juste à côté du but d’Alfred Gomis, après un centre d’Houboulang Mendes (24), pour la seule vraie occasion morbihannaise de la première période.

Globalement dominateurs de l’acte initial, les Rennais ont eu d’autres opportunités avec Hamari Traoré (30) et Lovro Majer (36), mais Paul Nardi veillait à chaque fois. Puis Sulemana, déséquilibré par Igor Silva dans la surface, il n’a pas obtenu de penalty après consultation de la VAR (45).

Les Lorientais ont attaqué un peu mieux la seconde période. Laurienté a accéléré sur le côté gauche, servi Samuel Loric en retrait, mais la frappe instantanée de ce dernier a filé au-dessus du but rennais (47).

Quinze minutes plus tard, Laurienté et Grbic ne se sont pas entendus pas dans la surface adverse, alors qu’ils étaient en excellente position (63).

La chance lorientaise était passée. Assez neutre jusque-là, Rennes a finalement trouvé l’ouverture à l’entrée du dernier quart d’heure, et allait frapper deux fois en trois minutes.

Par l’inévitable Laborde, d’abord, qui profitait d’un ballon repoussé par Nardi, après une frappe lointaine de Baptiste Santamaria, pour inscrire son quatorzième but de la saison (75).

Tout juste entré en jeu, Doku a doublé la marque après un rush sur le côté droit et une frappe du gauche dans le petit filet opposé (78).

L’équipe de Bruno Genesio tâchera de confirmer sa bonne série contre Lille, mercredi.