L1: Icardi sauve Paris, Nice 2e à la trêve, Marseille et Lyon freinés

Mauro Icardi félicité par son compatriote argentin Lionel Messi(R) après son égalisation à Lorient en L1 le 22 décembre 2021
Par Jean DECOTTE / © 2021 AFP

Le Paris SG, en infériorité numérique, a évité le pire à Lorient (1-1) grâce à Mauro Icardi mercredi pour la 19e journée de Ligue 1, la dernière avant la trêve, marquée par l’essor de Nice, nouveau dauphin, et les faux pas de Marseille et Lyon.

Icardi supplée Mbappé, le PSG souffle

Sans Kylian Mbappé suspendu, c’est Mauro Icardi qui a joué les sauveurs pour le Paris SG d’une tête dans les toutes dernières secondes (90e+1).

Dans un match aux airs de traquenard au Moustoir, Paris s’est fait peur: Lionel Messi a trouvé le poteau (26e) et s’est démené en vain face à l’avant-dernier de L1, qui a ouvert le score sur une frappe tendue splendide de Thomas Monconduit (39e).

Entré à la pause, l’expérimenté défenseur Sergio Ramos a vu son match écourté par un carton rouge (86e) et Paris semblait s’acheminer vers une défaite… jusqu’à l’éclair d’Icardi.

De quoi sauver la mise à son entraîneur et compatriote Mauricio Pochettino, qui aurait passé les fêtes cerné par les rumeurs de départ en cas de défaite… “A l’année prochaine”, a lancé l’entraîneur argentin, tout sourire après la rencontre sur Canal+, alors que le PSG, toujours en chantier, finit l’année tout seul en tête (46 pts).

“Au niveau des résultats, nous sommes dans la course dans toutes les compétitions. Au niveau du rendement, nous cherchons la bonne physionomie de l’équipe”, a résumé Pochettino.

Nice dauphin, Marseille s’arrache, Rennes refroidi

Dans la course au podium, la belle opération est pour Nice qui a effacé trois défaites consécutives à domicile en venant à bout de Lens (2-1).

Voilà les Aiglons installés à la deuxième place de L1 (33 pts) pour les fêtes, une position enviable, surtout au vu du scénario renversant à l’Allianz-Riviera avec deux buts de Mario Lemina (63e) et Justin Kluivert (79e) pour répondre à Arnaud Kalimuendo (30e).

Si Nice a pu doubler Marseille sur le fil, c’est parce que l’OM s’est contenté d’un nul à domicile devant Reims (1-1), qui a longtemps mené 1-0 grâce à Hugo Ekitike (75e).

Dans une fin de match électrique où le jeune attaquant marseillais Bamba Dieng a été exclu pour un vilain tacle, Dimitri Payet a été victime d’une faute dans la surface et a transformé lui-même le penalty (90e+8), avant d’enfiler un bonnet de Père Noël pour fêter ça.

C’est un moindre mal pour Marseille (3e, 33 pts, un match de moins), d’autant que Rennes, battu 2-1 à Monaco sur des buts de Wissam Ben Yedder (35e s.p.) et Kevin Volland (72e), se retrouve éjecté du podium.

Cela fait aussi les affaires de Montpellier, qui a enchaîné contre Angers (4-1) une quatrième victoire en championnat grâce à l’incontournable Téji Savanier, buteur (14e) puis passeur (30e) le jour de ses 30 ans.

Lyon cale encore, David propulse Lille

Lyon est toujours patraque: dans une période compliquée pour l’OL, entre départ annoncé du directeur sportif Juninho et débordements à répétition de ses supporters, l’équipe de Peter Bosz n’a pu faire mieux qu’un nul 1-1 contre Metz (18e, 16 pts).

Le jeune Castello Lukeba (19 ans) avait pourtant ouvert la marque de la tête (56e) mais l’OL est aussitôt retombé dans ses travers sur l’égalisation de Boubacar Traoré (59e).

Lyon était coleader à la trêve fin 2020 ? Il passera les fêtes à une décevante 13e place en 2021…

En revanche, Lille a retrouvé de l’allant: au terme d’une année 2021 riche en émotions, du titre de champion de France en mai à la qualification pour les 8e de Ligue des champions en décembre, le club nordiste a renversé Bordeaux (3-2), avec un but victorieux de Jonathan David, meilleur buteur du championnat.

Et le Canadien, fleur à la main, a célébré son 12e but de la saison pour hisser le Losc à la 8e place de L1 (28 pts).

Débuts ratés pour Dupraz, Rami sauve Troyes

En bas de tableau, les débuts de Pascal Dupraz sur le banc de Saint-Etienne en Ligue 1 se sont soldés par une nouvelle déconvenue contre Nantes (0-1), qui complique l’opération maintien des Verts, toujours derniers (12 pts).

En parallèle, Troyes a arraché le nul contre Brest (1-1) grâce à son vétéran Adil Rami (81e).

Quant au match entre Clermont et Strasbourg, il a été reporté en raison d’un épais brouillard et devra être reprogrammé.