L1: encore décevant, Lille piétine face à Brest

Le milieu brestois Romain Faivre vient d’égaliser contre Lille à Villeneuve-d’Ascq, le 23 octobre 2021
Par Nicolas BLASQUEZ / © 2021 AFP

Le champion de France n’y arrive pas: une semaine après une défaite inquiétante chez le promu clermontois, Lille a été tenu en échec (1-1) sur sa pelouse par le mal classé Brest, samedi lors de la 11e journée de Ligue 1.

Le Losc avait pourtant rapidement ouvert le score par Jonathan David (19e), avant de manquer cruellement d’efficacité et de voir les Bretons égaliser sur un coup franc dévié de Romain Faivre (32e).

Les Brestois auraient même pu l’emporter avec plus de réalisme en seconde période, tandis que les Nordistes ont été presque incapables de se montrer dangereux.

A la fin du match, le public a hué son équipe et certains supporters ont même scandé “Mouillez le maillot” et “Gourvennec démission”. L’attaquant Burak Yilmaz, chouchou des fans la saison passée mais qui n’a toujours pas réussi à trouver le chemin des filets cette saison, a même été sifflé lorsqu’il a été remplacé.

Les Dogues, qui pouvaient provisoirement revenir à égalité de points avec le troisième, Marseille, en cas de succès, restent dans le ventre mou et confirment leur début d’exercice très poussif (9e, 15 points).

Le Stade brestois, qui n’a toujours pas gagné cette saison, compte désormais 6 unités au compteur après avoir engrangé un point mérité et remonte à la 18e place.

Dès le début de la rencontre, les Dogues ont confisqué le ballon et se sont installés dans le camp breton. Logiquement, la première occasion a donc été lilloise, mais Xeka, sur un centre de Zeki Celik, n’a pas trouvé le cadre alors qu’il était en position idéale dans la surface (8e).

Peu après, David s’est, lui, montré efficace: lancé plein axe par son capitaine Jose Fonte, il a feinté la frappe du droit avant de marquer son septième but de la saison d’un plat du pied gauche (1-0, 19e).

Manque d’efficacité

Puis Yilmaz a trouvé le petit filet sur un centre en retrait de Timothy Weah (23e), avant que l’Américain ne perde un duel avec Marco Bizot dans la foulée (25e).

Ce manque de d’efficacité du Losc, récurrent cette année, lui a coûté cher puisque Brest a égalisé quelques minutes plus tard sur son seul tir cadré de la première période: un coup franc de Romain Faivre a été détourné par Xeka, qui se trouvait dans le mur, et le gardien Ivo Grbic, pris à contre-pied, n’a pu qu’effleurer le ballon (1-1, 32e).

Après la pause, les Nordistes ont repris leur domination, mais ont fait preuve de beaucoup trop de déchet pour parvenir à inquiéter la défense brestoise, hormis sur une reprise de Weah (66e).

Ce sont même les Bretons qui ont été les plus dangereux en contre, à l’image de cette frappe de Faivre repoussée par Grbic (58e) ou d’un tir de Franck Honorat dévié de justesse en corner par Reinildo (67e). Le gardien croate de Lille a ensuite repoussé une nouvelle tentative d’Honorat, tandis que Steve Mounié, qui avait bien suivi, a envoyé sa tête juste au-dessus (72e).

Malgré l’entrée en jeu très remarquée de Renato Sanches, les Lillois, très maladroits dans les 30 derniers mètres, n’ont pas réussi à faire sauter le verrou finistérien et ont enregistré un nouveau résultat très décevant.

Cette prestation n’est vraiment pas rassurante alors que les Dogues vont aller défier le Paris SG puis Séville dans les 10 prochains jours…