L1: Depay confirme son départ de l’OL, un lion s’en va

Le capitaine de Lyon Memphis Depay célèbre son but lors du large succès 5-2 de l’OL face à Nîmes àau stade des Costières, le 16 mai 2021
/ © 2021 AFP

Un lion quitte Lyon: l’attaquant star Memphis Depay, qui rugit à l’OL depuis 2017, a confirmé vendredi qu’il quittait cet été le club, sans révéler sa future destination.

Huis clos oblige, l’international néerlandais ne pourra pas saluer une dernière fois le public du Groupama Stadium, dimanche contre Nice.

“Cela fait bizarre de penser que c’est mon dernier match ici. Ça me rend triste de partir dans un stade vide, sans les supporters”, a-t-il confié au quotidien L’Equipe.

Il pourra tout de même leur laisser un cadeau: la troisième place synonyme de Ligue des champions, accessible si Lyon réussit un meilleur résultat que Monaco, opposé à Lens.

Un scénario pas improbable pour un joueur en grande forme qui réussit sa meilleure saison en L1 avec 20 buts et 10 passes décisives.

Arrivé en janvier 2017 pour se relancer après un passage raté à Manchester United, contre 16 millions d’euros plus 9 de bonus, Depay a exprimé tout son talent entre Saône et Rhône, malgré une grave blessure à un genou en décembre 2019 qui lui a fait rater sept mois de compétition.

“Je vais repartir comme un joueur mature qui a assumé des responsabilités”, a résumé le capitaine lyonnais de 27 ans qui a dépassé, dans le classement des buteurs du club, des “Gones” emblématiques comme Nabil Fekir et Karim Benzema.

Buts et rap

Le natif de Moordrecht, dont le dos est barré d’une tête de lion tatouée, a été l’une des attractions du championnat français, comme son ami Neymar, sur le terrain comme en dehors, avec ses titres de rap.

Son seul regret? Ne pas avoir remporté de titre, lui qui a perdu, l’été dernier, une finale de Coupe de la Ligue aux tirs au but contre le PSG, ainsi qu’une demie de Ligue des champions face au Bayern.

“Quand je me retourne aujourd’hui, c’est un trophée qui me manque. La finale perdue contre le PSG me fait encore mal”, a-t-il assuré.

“Nous avons passé de très bons moments ici”, a réagi vendredi son coéquipier Houssem Aouar.

“C’est un ami. Cela me fait forcément quelque chose, a poursuivi le milieu de terrain. C’est une belle et grande personne. Il a apporté au groupe la confiance qui l’habite. Cela m’a aidé car il m’a beaucoup parlé. Il a aussi marqué pas mal de buts sur mes passes. C’est bien pour moi!”

“Un formidable joueur”

“Il a eu beaucoup de responsabilités, notamment depuis mon arrivée (en octobre 2019). Dans ces cas-là, on a vu toute l’ampleur et l’implication de Memphis. Il pourra au moins partir la tête haute ou revoir avec intérêt la proposition de l’OL car c’est l’un des meilleurs clubs en France et en Europe”, a expliqué son entraîneur Rudi Garcia, qui garde l’espoir de le conserver.

“Pourquoi ne pas imaginer, s’il ne trouve pas chaussure à son pied ailleurs, qu’il puisse resigner à Lyon, là où il est chez lui, comme il l’a dit”, a ajouté le technicien évoquant “un formidable joueur”.

Mais le Néerlandais, qui se prépare à disputer l’Euro (11 juin-11 juillet) cet été avec sa sélection, se voit déjà ailleurs.

“Je veux aller dans l’un des deux ou trois meilleurs clubs des cinq grands championnats”, a-t-il dit, des clubs ayant déjà “manifesté de l’intérêt”, dont le FC Barcelone.

Désormais sans agent, il souhaite négocier son futur contrat lui-même, aidé par des avocats. “Je veux contrôler les choses, savoir ce que je signe. Je sais ce que je vaux”, a-t-il tranché.

Mais “la seule chose qui compte, cette semaine, c’est de qualifier l’OL pour la Ligue des champions”, a-t-il conclu. Un dernier coup de griffe avant de partir.