L1: de retour à un point de Lille, le PSG continue d’y croire

Le défenseur brésilien du Paris-SG, Marquinhos, fête son but lors du match de Ligue 1 à domicile contre Reims, le 16 mai 2021
Par Alexis HONTANG / © 2021 AFP

Le Paris SG a rempli sa part du contrat en battant Reims (4-0) dimanche, un succès qui lui permet de continuer à rêver du titre avant la dernière journée, le leader Lille n’étant plus qu’à un point.

Malgré le score large, le PSG n’a pas écrit le scénario d’une soirée multiplex réussie pour le téléspectateur.

Grâce aux buts de Neymar (13e s.p.), Kylian Mbappé (24e), Marquinhos (68e) et Moise Kean (89e), les Parisiens ont vite tué le suspense face à des Rémois qui ont joué à dix durant 80 minutes.

Le supporter avide de rebondissements a dû zapper, mais pour l’entraîneur Mauricio Pochettino, c’est une soirée presque parfaite.

Il ne lui a manqué qu’un but de Saint-Etienne. Mais en revenant à un point du Losc, accroché chez lui par les Verts (0-0), ses joueurs laissent sous pression leur adversaire pour le titre.

Le week-end prochain, pour être champions, il leur faudra prendre à Brest un point de plus que Lille, qui jouera dans le même temps à Angers.

Côté terrain, le technicien a gagné des certitudes sur l’investissement de son équipe, à l’aube d’une dernière semaine décisive, qui la verra aussi disputer la finale de la Coupe de France contre Monaco mercredi.

Double peine

Le PSG a livré une performance sérieuse, bien meilleure qu’à Rennes dimanche dernier (1-1) où il a terminé à dix après avoir beaucoup subi.

Cette fois, Paris a proposé le genre de match qui le caractérisait ces trois dernières années quand il écrasait la concurrence.

Organisés, efficaces d’entrée, spectaculaires par séquences, dominateurs, les coéquipiers de Thilo Kehrer, titulaire en défense centrale, ont montré un visage qui aurait dû être le leur cette saison.

Trop tard ? Peut-être… mais à deux matches des vacances, les Parisiens peuvent encore remporter deux titres, et ce résultat les aidera à continuer d’y croire.

Sur sa route, Paris ne devrait cependant pas retrouver un adversaire aussi avenant que les Rémois, qui lui ont bien facilité la tache.

Les Champenois ont joué à dix à partir de la 10e minute, après l’expulsion de leur capitaine Yunis Abdelhamid, pour une main sur une frappe de Mbappé.

Sur cette action, l’arbitre Clément Turpin a infligé la double peine, carton rouge plus penalty, aux Stadistes qui ne s’en sont jamais remis.

A onze mètres, Neymar n’a laissé aucune chance à Pedrag Rajkovic. Il s’agit de son 9e but de la saison, le cinquième sur penalty.

40e pour Mbappé

Mbappé a doublé la mise (24e) sur une nouvelle erreur de la défense de Reims. La relance vers le gardien de Thomas Foket a trouvé “Kyky” qui s’est délecté de l’offrande inattendue.

Ce but, son 40e toutes compétitions confondues, permet à l’attaquant star de battre son record personnel sur une saison.

L’ancien Monégasque a eu des occasions pour parfaire ses statistiques, mais il a gâché deux duels contre Rajkovic (41e, 69e), avant de sortir “dès” la 77e, en prévision du choc contre Monaco.

Après deux tentatives de loin d’Ander Herrera (58e, 65e), le 3-0 est finalement revenu à Marquinhos (67e), pas une surprise au vu de la réussite du défenseur qui a marqué lors des trois derniers matches au Parc!

C’est Neymar, sur corner, qui a trouvé la tête du capitaine. “Ney”, suspendu pour la finale mercredi, va beaucoup manquer à Saint-Denis.

Contre Reims, il a réussi un match plein, avec de la percussion et des inspirations de génie, comme une superbe talonnade pour lancer Mbappé (41e).

Son absence rappelle que cette saison, malgré ce que le scénario de cette victoire laisse envisager, rien ne sera facile pour les Parisiens… jusqu’au bout.