L1: coup d’arrêt pour Nantes, battu à Troyes

L’attaquant troyen Ike Ugbo met à contribution le défenseur du FC Nantes Jean-Charles Castelletto, lors de la victoire de l’ESTAC au stade de l’Aube, le 12 mars 2022
/ © 2022 AFP

Coup d’arrêt pour les Canaris ! Peu inspiré, le FC Nantes a été surpris sur la pelouse de Troyes (1-0) et a perdu des points précieux dans la lutte pour les places européennes, samedi lors de la 28e journée de L1.

Les Canaris, récemment qualifiés pour la finale de la Coupe de France et qui restaient sur trois victoires et un nul en championnat, se sont inclinés sur un but d’Iké Ugbo (43e).

Après Strasbourg (1-0) et Metz (0-0), le FCN a enchaîné dans l’Aube un troisième match de suite sans marquer à l’extérieur et a manqué l’opportunité de s’emparer provisoirement de la cinquième place. Après ce dixième revers de la saison, les Nantais pointent au 7e rang avec 42 unités au compteur.

L’Estac a de son côté enregistré un troisième résultat positif consécutif après son nul face à Marseille (1-1) et sa victoire à Bordeaux (2-0). Le promu remonte à la 15e place avec 28 points, quatre de plus que le barragiste, Lorient, qui disputera un duel crucial à Clermont (16e) dimanche.

Face à des Champenois bien organisés, Nantes n’a pas réussi à déployer son jeu et a eu du mal à se montrer dangereux. A l’inverse, les Troyens ont rapidement investi le camp du FCN, notamment grâce à un Yasser Larouci très en jambes.

Le latéral gauche, qui a multiplié les débordements, a également mis à contribution Alban Lafont d’une frappe que le portier a eu du mal à détourner en corner (34e).

Les Canaris se sont fait surprendre peu avant la mi-temps: après un corner de Florian Tardieu mal dégagé, Yasser Larouci a centré au second poteau, Erik Palmer-Brown a remis en retrait de la tête à Xavier Chavalerin, dont le tir a été envoyé dans le but par Ugbo (1-0, 43e).

Cette ouverture du score logique est venue sanctionner un premier acte très timide des Nantais, qui ont encore tremblé dans le temps additionnel sur une tête de Lebo Mothiba qui est passée juste au-dessus (45e+1).

Hormis sur un tir à bout portant de Dennis Appiah repoussé par Gallon (26e) et une tête non cadrée de Samuel Moutoussamy (41e), la Maison Jaune a manqué de tranchant.

Après la pause, les joueurs d’Antoine Kombouaré ont essayé de rectifier le tir mais ils ont fait preuve de trop de déchet dans les trente derniers mètres.

Les Nantais ont copieusement dominé les vingt dernières minutes mais Troyes a plié sans rompre, ne concédant aucune occasion. Lafont a même dû réaliser une sortie décisive dans les pieds de Rominigue Kouamé (90e) et un arrêt réflexe sur un tir troyen dévié (90e+3).

La réception le week-end prochain de Lille, qui les devance d’un point au classement, sera capitale pour les Canaris dans la course à l’Europe.