L1: convaincant contre Strasbourg, Lyon enchaîne enfin

La joie des Lyonnais sur le but de Jason Denayer (au centre) contre Strasbourg à Décines-Charpieu, le 12 septembre 2021
Par Francois-Jean TIXIER / © 2021 AFP

Lyon s’est logiquement imposé aux dépens de Strasbourg (3-1) remportant ainsi sa deuxième victoire de rang cette saison, dimanche en clôture de la 5e journée de Ligue 1, de bon augure juste avant de retrouver la Ligue Europa jeudi prochain.

C’est aussi le premier succès à domicile de l’OL depuis le début du championnat après deux résultats nuls concédés face à Brest (1-1) et Clermont (3-3).

Les Lyonnais sont désormais 7es du classement à deux longueurs de Marseille (3e) et trois d’Angers (2e) alors que le Racing est 15e (4 points).

Mais la semaine qui vient aura cette fois valeur de véritable test pour les Rhodaniens.

Ils débuteront en Ligue Europa à Ibrox Park jeudi face aux Glasgow Rangers, puis ils affronteront le leader, le Paris Saint-Germain, dimanche au Parc des Princes.

Si la victoire de Lyon, qui a globalement dominé la partie face à Strasbourg, est totalement méritée, la performance d’ensemble est à relativiser et ne lève pas tous les doutes sur le potentiel de l’équipe de Peter Bosz, notamment au plan défensif.

Dembélé met Lyon sur la voie

L’OL a ouvert la marque rapidement sur un but de Dembélé qui a trouvé l’ouverture après un magnifique enchaînement poitrine-tir du gauche à la réception d’une ouverture de Bruno Guimaraes (8e).

Désigné capitaine en l’absence de Léo Dubois, blessé, l’avant-centre, revenu de prêt cet été de l’Atlético Madrid, a inscrit son quatrième but cette saison et paraît en confiance.

Ils ont tous été marqués sur les trois derniers matches, une première pour lui depuis octobre-novembre 2019.

Mais par la suite, le jeu offensif a manqué de percussion avec des situations mais pas d’occasions franches en première période.

Lyon est ainsi resté longtemps sous la menace d’un retour des Strasbourgeois qui ont raté l’occasion d’égaliser sur un tir de Sanjin Prcic (23e) ou encore sur une action de Kevin Gameiro sur laquelle le gardien Anthony Lopes est bien intervenu (55e) comme sur cette action de Habib Diallo (86e).

Certes, les Lyonnais ont longtemps gardé leur cage inviolée pour la seconde fois cette saison après leur victoire à Nantes (1-0) mais ils l’auraient dû surtout à des Strasbourgeois tout aussi inoffensifs que les Nantais.

Car l’OL s’est fait trop facilement transpercer par les contres du Racing qui peut regretter de ne pas avoir mieux exploité certaines situations avant le deuxième but de Lyon.

Celui-ci a été inscrit de la tête par Jason Denayer (64e), à la réception d’un centre délivré de l’aile gauche par Xherdan Shaqiri qui jouait son premier match avec l’OL, après un corner joué à deux entre le Suisse et Houssem Aouar, et il a mis à l’abri les Rhodaniens.

En fin de partie, Lucas Paqueta, entré en cours de jeu, a porté le score à 3-0 après un service d’Aouar (87) alors que Diallo a transformé un penalty accordé pour une faute de main du jeune Malo Gusto (3-1, 90+7) pour réduire la marque, dans une fin de match assombrie par la sortie sur civière du Strabourgeois Dimitri Liénard.