L1: contre Lens, avant Manchester City, le Paris SG en terrain miné

L’entraîneur du Paris-SG, Mauricio Pochettino, lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions à domicile contre Manchester City, le 28 avril 2021
Par Alexis HONTANG / © 2021 AFP

Sans Kylian Mbappé, blessé, le Paris SG doit reprendre le fil d’une saison qui peut lui échapper en cas de revers contre Lens samedi (17h00) en Championnat, trois jours avant la demi-finale retour de Ligue des champions contre Manchester City.

Au soir du revers face aux “Sky Blues” (2-1) mercredi, les Parisiens préparaient déjà leur revanche en Angleterre: “1% de chance, 99% de foi”, a écrit Neymar sur les réseaux sociaux.

Mais avant de traverser la Manche, le calendrier leur a réservé une rencontre qui, si elle ne jouit pas du même prestige qu’une affiche européenne, n’en est pas moins cruciale.

Deuxième (72 pts) à un point du leader Lille avant la 35e journée, le PSG doit s’imposer au risque de céder du terrain dans le sprint pour le titre, où Monaco (3e, 71 pts) guette aussi le moindre de ses faux pas.

“Nous sommes toujours dans la course pour réaliser notre objectif de tout gagner”, a rappelé vendredi l’entraîneur Mauricio Pochettino, en assurant que “le match le plus important, c’est toujours le suivant.”

Mais dans un club dont le moral est indexé sur le parcours en Ligue des champions, forcément, il a été davantage question de Manchester City que de Lens lors de la conférence de presse d’avant-match.

Quand le PSG annonce le forfait de Mbappé, en raison d’une contracture au mollet droit, c’est au sujet de sa participation au choc à l’Etihad Stadium que les journalistes interrogent le technicien argentin.

Pression sur Neymar

“J’espère que ce n’est pas trop grave et qu’il sera avec nous le plus rapidement possible. C’est un joueur important pour nous”, a répondu “Poche”.

“Son absence a un impact. Mais nous avons des joueurs avec un bon rendement, qui peuvent le remplacer”, a-t-il poursuivi, en pensant à Mauro Icardi et Moise Kean, restés sur le banc à l’aller mercredi au Parc.

Mais ces dernières semaines, aucun attaquant n’a montré la même réussite que “Kyky” en Championnat: il a marqué sept buts, dont trois doublés, lors de ses quatre dernières sorties en L1.

Le forfait de Mbappé jette une pression accrue sur Neymar qui, lui, manque d’efficacité sur le plan national. Entre sa blessure à un adducteur et une suspension purgée en avril, la superstar brésilienne n’a plus trouvé les filets depuis le 31 janvier.

“Ney”, comme ses équipiers, a repris l’entraînement avec “un bon état d’esprit”, a souligné Pochettino. “Les joueurs veulent vite rejouer. Ils se sentent bien et motivés.”

L’aspect mental a été l’une des raisons avancées pour expliquer la défaillance en seconde période des Parisiens contre Manchester City, alors qu’ils menaient 1-0 à la mi-temps.

Battus huit fois à domicile cette saison toutes compétitions confondues, ils présentent une fébrilité indigne de leurs ambitions. En Ligue 1, les hommes de Pochettino n’ont battu aucun de leurs concurrents du top 4.

Cinquième, en lice pour une place européenne, Lens possède le profil de l’équipe qui pose des problèmes au PSG, comme l’a montré la victoire 1-0 des Sang et Or en début de saison.

“Ca va être un match difficile, physique, face à la révélation du Championnat. Il y aura des changements pour avoir des joueurs frais”, a prévenu le technicien argentin. Et après seulement, il pourra penser à City.