L1: Angers, toujours 2e et toujours invaincu, s’en tire bien à Brest

La joie des joueurs d’Angers sur le but de l’égalisation face à Brest, en Bretagene, le 12 septembre 2021
/ © 2021 AFP

Bousculé à Brest, Angers a assuré l’essentiel en décrochant un nul 1-1 dimanche pour la 5e journée de Ligue 1, afin de préserver sa deuxième place, son invincibilité et sa bonne dynamique de début de saison.

Au stade Francis-Le Blé, le match s’est résumé à un duel de penalties, Thomas Mangani (78e) répondant à l’ouverture du score de Romain Faivre (63e).

Mais Brest (17e, 3 pts), toujours en quête d’une première victoire cette saison, a semblé avoir l’ascendant et pourra s’en vouloir de n’avoir pas davantage concrétisé face à son ancien technicien Gérald Baticle, qui poursuit ses bons débuts à la tête du SCO (2e, 11 pts).

Treize ans après un mandat brestois peu concluant lors de sa première expérience en tant qu’entraîneur d’une équipe pro (2008-2009), Baticle est revenu dans le Finistère avec un tout autre statut: celui d’un dauphin du Paris SG en tête de cette L1.

Disposé dans son 3-5-2 habituel, Angers a pourtant débuté timidement et subi les vagues finistériennes durant quinze minutes, durant lesquelles Brest s’est procuré trois occasions nettes.

Penalty tombé du ciel

D’abord par Cardona, qui a trouvé l’extérieur du poteau en reprenant un centre de Brassier (2e), puis Honorat par deux fois. L’attaquant brestois, esseulé côté droit, a piqué son ballon, mais Bernardoni l’a effleuré suffisamment du bout des doigts pour ralentir sa course (3e). Cinq minutes plus tard, après une belle combinaison avec Faivre, Honorat tentait cette fois un extérieur du droit, et le gardien angevin s’interposait de nouveau (8e).

En grande difficulté, le SCO a retrouvé un peu d’air après le quart d’heure de jeu, en resserrant les lignes. Offensivement, rien ne changeait cependant: Fulgini, Cho ou Boufal ne trouvaient pas d’espaces, et Marco Bizot, le gardien breton, n’allait avoir qu’un seul arrêt à effectuer durant cette première mi-temps, sur un centre-tir de Cabot (39e).

Face à la domination brestoises, Angers a fini par céder: Ebosse, tout juste entré en jeu à la place de Doumbia, a accroché Del Castillo dans la surface, offrant un penalty à Faivre qui l’a transformé avec sang-froid (1-0, 63e).

Sans solution, Angers est néanmoins revenu dans le match sur un coup du sort: après un centre de Cho, Pierre-Gabriel a manqué son dégagement. Le ballon est retombé dans les pieds de Boufal, qui a été bousculé par Mbock.

C’était un penalty tombé sur ciel, et Mangani n’a pas tremblé face à Bizot (1-1, 78e), permettant au SCO de poursuivre son début de saison presque parfait.