Le milieu d’Angers Angelo Fulgini (c) entre les MontpelliĂ©rains Damien Le Tallec (g) et Arnaud Souquet, le 26 octobre 2019 au stade de la Mosson Ă  Montpellier
/ © 2019 AFP

Angers, qui restait sur deux dĂ©faites d’affilĂ©e, s’est quelque peu rassurĂ© en obtenant le nul (0-0) samedi Ă  Montpellier, freinĂ© Ă  domicile, lors de la 11e journĂ©e de Ligue 1.

Grâce Ă  ce deuxième rĂ©sultat positif Ă  l’extĂ©rieur, un mois après leur victoire Ă  Toulouse (0-2), les Angevins (5e) interrompent une sĂ©rie de deux Ă©checs Ă  Paris et devant Brest.

L’Ă©quipe de StĂ©phane Moulin Ă©merge de son lĂ©ger passage Ă  vide avant de recevoir dans une semaine Strasbourg.

Coup d’arrĂŞt en revanche pour Montpellier. L’Ă©quipe de Michel Der Zakarian met un terme Ă  une sĂ©rie de quatre succès consĂ©cutifs Ă  la Mosson (Lyon, Nice, NĂ®mes, Monaco) et s’enlise dans l’anonymat du milieu de tableau (9e).

Montpellier, classĂ© l’an passĂ© Ă  la 6e place, ne parvient pas Ă  confirmer et suscite quelques interrogations au quart de la saison.

Le retour de la recrue phare TĂ©ji Savanier, titularisĂ©e pour la première fois depuis son transfert de NĂ®mes, n’a pas suffi pour restaurer la cohĂ©sion collective d’une Ă©quipe fragilisĂ©e et inefficace Ă  l’extĂ©rieur. L’ancien Croco, rĂ©tabli d’une entorse au genou contractĂ©e fin juillet, a jouĂ© pendant 70 minutes. S’il a pesĂ© sur le jeu de son Ă©quipe, celle-ci a jouĂ© un peu trop Ă  son rythme pour vraiment bousculer les Angevins, bien organisĂ©s autour de leur schĂ©ma habituel.

Manque de réalisme

L’Ă©quipe de Der Zakarian a par ailleurs singulièrement manquĂ© de rĂ©alisme dans cette rencontre Ă  l’image de son attaquant GaĂ«tan Laborde, toujours en quĂŞte de son premier but de la saison.

L’ancien Bordelais, servi par son compère Andy Delort, a mal ajustĂ© une tĂŞte (2), avant que Delort ne butte sur le gardien Butelle (41). Et juste avant la pause, le dĂ©fenseur portugais Pedro Mendes a expĂ©diĂ© une tĂŞte de peu au-dessus.

Le MHSC s’est appuyĂ© sur son nouveau gardien argentin GĂ©ronimo Rulli, impeccable pour contrĂ´ler les contres d’Angers, habile pour jouer dans le dos de la dĂ©fense hĂ©raultaise. Rulli a notamment repoussĂ© deux frappes de Santamaria et assurĂ© une sortie dans les pieds de Bahoken (24).

Montpellier a haussĂ© le rythme en seconde pĂ©riode sans trouver la solution dans la très regroupĂ©e dĂ©fense d’Angers. Ainsi, une parfaite demi-volĂ©e de Laborde a rebondi sur la base du poteau de Butelle. A dix minutes de la fin (81), sur un centre de Souquet, Delort a manquĂ© de prĂ©cision dans sa reprise du plat du pied.

De son cĂ´tĂ©, l’avant-centre StĂ©phane Bahoken, oubliĂ© par la dĂ©fense hĂ©raultaise, a placĂ© une frappe croisĂ©e au ras du poteau (64) et du hold-up. Mais a final Angers se contente de ce nul.