L1: accroché à Lens, Lyon chute du podium

Le Lensois Jonathan Clauss après son but contre Lyon, le 3 avril 2021 au stade Bollaert
/ © 2021 AFP

Inconstant et maladroit, Lyon a été accroché à Lens (1-1) et a perdu sa place sur le podium de Ligue 1 au profit de Monaco, samedi lors de la 31e journée de L1.

Ternes en première période et inefficaces après la pause, les Lyonnais ont été punis par Jonathan Clauss, qui a conclu une action qu’il avait lui-même initiée (65e). A force de pousser, Paqueta a fini par arracher l’égalisation (80e) mais ce résultat ne fait pas les affaires de l’OL, qui a même terminé à dix après l’exclusion d’Islam Slimani en fin de rencontre (90e).

Présents sur le podium depuis mi-décembre, les Rhodaniens reculent au quatrième rang, synonyme de Ligue Europa, après ce match nul. Avec 61 unités au compteur, ils sont désormais devancés d’un point par l’ASM, qui a battu Metz (4-0)samedi.

Plus tôt dans la journée, Lille (66 points) avait frappé un grand coup en allant s’imposer sur la pelouse du PSG (1-0) pour reprendre le tête du championnat avec trois longueurs d’avance sur le tenant du titre.

Quasiment incapables de produire du jeu en première période, les joueurs de Rudi Garcia ont haussé leur niveau après la pause mais ont cruellement manqué de réalisme face à un Jean-Louis Leca très inspiré dans le but lensois.

Les Sang et Or, qui ont prolongé leur invincibilité en L1 à dix rencontres (4 victoires, 6 nuls), totalisent 49 points et sont assurés de conserver leur 5e place, synonyme de qualification européenne. Mais Marseille pourrait revenir à une longueur en cas de succès dimanche face à la lanterne rouge Dijon.

Lyon a monopolisé le ballon d’entrée, mais a peiné à inquiéter le promu artésien, bien en place défensivement et incisif en contre, à l’image des tentatives de Florian Sotoca (20e), Clauss (25e, 39e), Massadio Haïdara (44e) ou Seko Fofana (46e).

Clauss encore buteur

L’OL a même été heureux de voir la VAR annuler un but du Lensois Cheick Doucouré, dont la frappe avait été légèrement déviée par le bras de Sotoca, pourtant collé à son corps. Au début de l’action, Anthony Lopes avait complètement manqué sa relance et cette erreur a failli lui coûter très cher (34e).

Il a fallu attendre temps additionnel de la première période pour voir une grosse occasion lyonnaise: le tir de Memphis Depay, qui avait dribblé Leca, a été repoussé sur sa ligne par Jonathan Gradit (45e+1).

Après la pause, Lyon a accéléré pour faire la différence mais a cruellement manqué d’efficacité, à l’image de Karl Toko Ekambi, qui n’a pas cadré sa tête (50e), avant de buter sur Leca (56e), ou de Tino Kadewere (63e, 74e) et Depay (64e).

Paradoxalement, les Lensois ont ouvert le score au moment où ils souffraient le plus: Clauss, l’homme en forme du RCL en 2021, a chipé le ballon dans les pieds de Maxence Caqueret, puis a été servi dans la profondeur par Kakuta et a placé le ballon entre les jambes de Lopes d’une belle frappe (1-0, 65e).

Les Gones n’ont pas baissé les bras et ont logiquement fini par égaliser au vu du nombre important d’occasions dont ils ont bénéficié: Paqueta a profité d’un tir de Rayan Cherki contré pour soulager ses coéquipiers (1-1, 80e). Mais dans une course au titre aussi serré, ce résultat reste une contre-performance.