L1: A Reims, un départ de Boulaye Dia pourrait coûter cher

La joie de l’attaquant sénégalais de Reims, Boulaye Dia, après avoir marqué lors du match de L1, le 4 octobre sur le terrain du Stade Rennais
/ © 2021 AFP

Encore amateur il y a deux ans et demi, l’attaquant très courtisé Boulaye Dia pourrait quitter Reims dès cet hiver. Un départ du co-meilleur buteur de L1 apporterait un gros chèque au club champenois en même temps que des soucis pour l’entraîneur David Guion.

Entre les deux stars Kylian Mbappé (12 buts) et Memphis Depay (11 buts), une valeur montante du Championnat de France est venue s’intercaler au classement des buteurs: le Rémois a déjà marqué à douze reprises depuis le début de l’exercice.

“Être au coude à coude avec Mbappé, ça doit lui faire bizarre”, s’est amusé son coéquipier Mathieu Cafaro devant la presse. “Mais on sait qu’il a beaucoup de qualités.”

Arrivé à l’été 2018 alors que Reims venait d’être promu en L1, l’attaquant venu du club amateur de Jura Sud (N2) aurait d’abord dû évoluer avec la réserve. “Dès son premier match avec nous, en amical contre Lille, il avait marqué et on avait tout de suite vu que c’était un bon joueur”, poursuit Cafaro qui espère voir l’international sénégalais récidiver contre le club nordiste dimanche (17h).

“Plus fort avec lui”

Avec dix buts lors de ses deux premières saisons et déjà douze cette année à mi-parcours, Dia a gravi les échelons. Dimanche dernier, lors de la victoire des siens face à Saint-Étienne (3-1), il a encore été décisif à deux reprises.

“Boulaye montre bien qu’on est beaucoup plus fort avec lui. Douze buts en dix-sept matches, c’est une sacrée demi-saison, imaginez ce qu’il peut faire par la suite”, a commenté son entraîneur, David Guion, après ce succès.

Mais la suite ne s’inscrira peut-être pas à Reims. Sous contrat jusqu’en 2023, le buteur a déjà été sollicité l’été dernier alors qu’il disposait d’un bon de sortie. Il avait refusé les offres du Lokomotiv Moscou (D1 russe) et du Hellas Vérone (D1 italienne). Avec douze buts de plus, le Sénégalais est de nouveau l’attraction rémoise du mercato hivernal.

Pour le moment, le directeur général du Stade de Reims, Mathieu Lacour, assure à l’AFP n’avoir reçu aucune offre. Le club champenois attendrait 15 millions d’euros pour son attaquant. West Ham (D1 anglaise), à la recherche d’un remplaçant à Sébastien Haller, est intéressé.

“On a beaucoup parlé avec West Ham le mois dernier”, a confirmé son agent, Frédéric Guerra, à la chaîne Téléfoot au début du mois de janvier. Pour autant, on n’a pas avancé. La bonne question c’est de savoir si en partant cet hiver, ce ne serait pas s’interdire beaucoup d’autres clubs cet été.”

“Continuer à progresser”

Le principal intéressé a tenu le même discours mardi sur les ondes de RMC: “Je n’ai jamais dit que j’avais envie de partir. Ça ne sert à rien de partir pour un projet moins intéressant. Il faut que j’aille dans un projet où je puisse jouer et continuer à progresser.”

Si l’international sénégalais venait à partir, sa formation ne le remplacerait pas a priori. “On pense qu’avec El Bilal Touré, Kaj Sierhuis et Fraser Hornby, on a suffisamment de talents offensifs devant, même en cas de départ de Boulaye”, avait expliqué Lacour à l’AFP fin décembre.

Ce serait néanmoins une grosse perte pour Reims puisque derrière Dia, les meilleurs buteurs se nomment Cafaro (4 buts) et Touré (2 buts). Le Néerlandais Sierhuis n’a pas encore trouvé le chemin des filets en 14 rencontres et le jeune Ecossais Hornby, avec seulement 32 minutes de jeu, n’a pas vraiment eu l’occasion de s’exprimer.

Remonté à la 14e place, Reims reste sur cinq matches sans défaite avant son déplacement à Lille dimanche. “Si Boulaye s’en va, ce sera à moi de trouver une solution”, a confirmé Guion. L’entraîneur rémois aura fort à faire.