L1: à Lyon, Paqueta a la technique et le physique de l’emploi

Le milieu de terrain brésilien Lucas Paqueta, contrôle le ballon sous les yeux du défenseur angevin, Romain Thomas, lors de leur match de L1, le 22 novembre 2020 au stade Raymond Kopa à Angers
Par Francois-Jean TIXIER / © 2020 AFP

Très bonne pioche pour l’OL: recruté pour vingt millions d’euros, le milieu brésilien Lucas Paqueta apporte sa technique et son physique à Lyon, avec qui il est toujours invaincu en huit matches avant d’affronter Brest mercredi (21h00) pour la 15e journée de Ligue 1.

“Il va réussir chez nous”, avait prévenu Juninho, le 30 septembre, au moment de sa présentation.

“Avant même que je revienne à l’OL, je pensais que c’était un joueur pour Lyon. Il est technique, très polyvalent et sait bien utiliser son physique. Il est bon de la tête également. Nous n’avons pas un tel profil chez nous”, avait affirmé le directeur sportif de l’Olympique lyonnais.

Depuis son arrivée pour un contrat de cinq ans en provenance de l’AC Milan où il était en échec depuis janvier 2019 (44 matches, 1 but), le milieu brésilien est le joueur le plus utilisé dans l’entrejeu par l’entraîneur Rudi Garcia qui voit en lui plutôt “un joueur d’axe, un joueur de ballon”.

“C’est un gaucher, c’est bien car nous n’en avons pas beaucoup et il a une belle qualité de passe. Je vais surtout l’aider à retrouver de la confiance et (à ce) qu’il prenne du plaisir à être chez nous”, avait-il souligné avant de le faire jouer à Strasbourg.

L’étoffe d’un leader

Pari gagné pour le technicien et Juninho, qui comptaient aussi sur la présence de nombreux Brésiliens dans l’effectif pour faciliter l’intégration de l’international auriverde (12 sélections, 2 buts).

Au fil des semaines, Paqueta a su rapidement s’imposer alors que la concurrence s’annonçait féroce au milieu avec Houssem Aouar et Thiago Mendes, mais aussi des joueurs comme son compatriote Bruno Guimaraes et Maxence Caqueret qui avaient brillé en août au cours du “Final 8” de la Ligue des champions.

Et aussi le Brésilien Jean Lucas, recruté il y a un an et demi et à qui il ne reste plus qu’un temps de jeu famélique.

Lucas Paqueta paraît incontournable, donc, dans une organisation qui a évolué vers le 4-3-3, depuis ses débuts, le 18 octobre, sur le terrain de Strasbourg avec une victoire 3-2 à la clé. Et il a encore été déterminant dans le succès de l’OL dimanche au Parc des Princes contre le Paris Saint-Germain (1-0).

Une renaissance pour Paqueta, âgé de 23 ans, recruté à l’origine pour compenser le départ attendu de Houssem Aouar: l’ancien milieu de Flamengo prouve aujourd’hui qu’il a l’étoffe du leader qui manquait depuis longtemps à Lyon.

Et le trio qui s’est dégagé au fil des derniers matches, avec Aouar et Thiago Mendes, est aujourd’hui très complémentaire. Trois joueurs qui ont totalement maîtrisé le milieu du PSG, dimanche.

Retour en Seleçao

Ce trio est probablement le meilleur depuis la période glorieuse du club dans les années 2000, lorsque Juninho menait le jeu avec Mahamadou Diarra, Mickaël Essien puis le Portugais Tiago sous la houlette de Paul Le Guen et Gérard Houllier.

Seul bémol: Lucas Paqueta, qui évolue toutefois dans une position plus reculée qu’à l’AC Milan, n’a pas encore marqué, ni délivré de passe décisive.

Mais son activité dans la récupération du ballon et sa technique au service d’un jeu simple et lucide dans l’animation offensive compensent largement pour l’heure cette carence (81,2% de passes réussies).

Son retour au premier plan après des débuts européens ratés à Milan, où il a connu trois entraîneurs, lui a déjà permis de retrouver la Seleçao, le 13 novembre contre le Venezuela (1-0): il avait été décisif en étant à l’origine du but inscrit par Roberto Firmino, dans un match des qualifications pour le Mondial-2022. Et Lyon n’en attend pas moins de lui en Ligue 1.