L1: à Lyon, Kadewere est prêt à prendre son envol

L’attaquant zimbabwéen de Lyon, Tino Kadewere, lors du match amical contre US Port-Valais, à Evian-les-Bains, le 1er juillet 2020
Par Francois-Jean TIXIER / © 2020 AFP

Recruté par l’Olympique lyonnais en janvier pour 12 millions d’euros et 2 millions de bonus, l’ancien buteur du Havre Tino Kadewere espère son heure venue à l’occasion du déplacement à Montpellier, mardi (21H00) en match en retard de la 1ère journée.

Après l’annonce de son recrutement, l’OL avait accepté que le Zimbabwéen finisse la saison avec le club havrais qui l’avait acquis en 2018 auprès de l’équipe suédoise de Djurgarden pour 2 M EUR.

Malgré l’interruption prématurée du championnat de Ligue 2, où il a disputé 24 matches pour 20 buts, Kadewere n’a débarqué à Lyon qu’en juin.

Mais l’attaquant semble s’être vite fondu dans le collectif comme en témoigne l’hommage de ses coéquipiers à son frère aîné, Prince, décédé du nouveau coronavirus, avant le match de Ligue des Champions contre Manchester City, mais aussi son quadruplé pour son premier match sous son nouveau maillot, face aux amateurs suisses de Port-Valais (12-0), à Evian, le 1er juillet.

Par la suite, s’il a bien participé au tournoi de Lyon, organisé en juillet au Groupama Stadium face aux Glasgow Rangers et au Celtic Glasgow, il n’a pu ensuite disputer ni la finale de la coupe de la Ligue, ni le Final 8 de la Ligue des Champions, faute d’être éligible pour ces deux épreuves.

Tino Kadewere, 24 ans, n’a pas non plus participé à la victoire en Ligue 1 contre Dijon (4-1), le 3 septembre, après être rentré au pays pour participer au deuil familial.

Premières minutes à Bordeaux

Ce n’est finalement qu’à Bordeaux, l’espace de quelques minutes qu’il a fait ses premiers pas officiels avec l’OL après avoir remplacé Memphis Depay à la 73e minute sans qu’il ne puisse débloquer la situation pour les Lyonnais, atones offensivement face au cadenas défensif des locaux.

A l’orée d’une semaine durant laquelle l’OL va devoir jouer à Montpellier avant de recevoir Nîmes vendredi, l’entraîneur Rudi Garcia devrait être tenté par une rotation de son effectif, dans lequel plusieurs joueurs sont encore susceptibles d’être transférés. Il pourrait vouloir amener un peu de fraîcheur, en particulier en attaque.

Houssem Aouar, revenu de quatorzaine après une contamination au Covid-19 et remplaçant à Bordeaux, devrait de nouveau retrouver une place de titulaire et Kadewere pourrait avoir sa chance en pointe où sur une aile, une position qu’il peut occuper, à droite notamment.

“Attaquant, on peut aussi jouer sur un côté. On travaille et on aide l’arrière latéral. C’est magnifique avec Léo (Dubois) qui parle beaucoup et aide beaucoup également”, avait-il confié quelques minutes après son premier match contre Port-Valais.

Mais son temps d’adaptation dépendra également du temps de jeu qu’il pourra avoir, ou de sa faculté à être efficace rapidement.

Car si l’avant-centre titulaire, Moussa Dembélé, meilleur buteur du club la saison dernière (24 buts en 46 matches toutes compétitions confondues), aspire à un transfert en Angleterre, celui-ci n’a pas reçu les offres qu’il espérait.

Les deux joueurs peuvent-ils être en concurrence ou associés, dans un système ou un autre ?

Le match à Montpellier pourrait donner les premiers éléments de réponse sur les intentions de Rudi Garcia en attendant la conclusion du mercato.