L1: à Lille, Jocelyn Gourvennec prône “la continuité”

Le nouvel entraîneur de Lille, Jocelyn Gourvennec, en conférence de presse au centre d’entraînement du LOSC, à Camphin-en-Pévèle, le 7 juillet 2021
/ © 2021 AFP

“Accompagner ce groupe dans la continuité, en gardant les habitudes de jeu dans lesquelles il se sent bien”: Jocelyn Gourvennec, nouvel entraîneur de Lille, champion de France en titre, n’a pas promis de révolution lors de sa présentation officielle mercredi.

Nommé lundi en remplacement de Christophe Galtier, parti à Nice, l’ancien coach de Guingamp et Bordeaux vient dans un premier temps sans adjoint.

Choisi parmi quatre candidats, il remplissait les critères fixés par le président du club: “quelqu’un de dynamique, fédérateur, capable de travailler avec une organisation qui a déjà fait ses preuves, ayant la capacité de développer des jeunes, parlant français et avec l’expérience de la Ligue 1 et de la coupe d’Europe”, a énuméré Olivier Létang.

Demi-finaliste de la Ligue des champions comme joueur avec Nantes en 1995, il était sorti des poules de Ligue Europa avec Guingamp en 2015 en tant qu’entraîneur.

Après deux saisons loin des terrains, où il a couplé des activités de consultant sur Canal + avec une formation de manager au CDES de Limoges, Gourvennec a assuré avoir tiré partie de cette pause.

“J’ai souhaité faire une parenthèse pour continuer à apprendre et à m’améliorer. Cela m’a permis de beaucoup observer, notamment Lille que j’ai suivi attentivement ces deux dernières saisons. Je sais comment Christophe Galtier fonctionnait et je connais ses idées de jeu”, a dit celui qui avait évolué sous les ordres de son prédécesseur lorsque celui-ci était adjoint à Bastia.

Le technicien doit se familiariser avec son groupe et la question du mercato n’a pas encore été évoquée. Seule certitude, la prolongation du capitaine José Fonte est en discussion.

Le président Létang a rappelé l’objectif sportif: “être qualifié pour une compétition européenne chaque année”.

Alors que les internationaux turcs, Yilmaz, Yazici et Celik, n’arriveront que lundi, et que les Portugais, Renato Sanches et Jose Fonte, les rejoindront la semaine suivante, la préparation pour la saison prochaine n’est pas idéale. Le Trophée des champions, face à Paris le 1er août, arrive pourtant très vite.

“C’est un titre à aller chercher et il faudra qu’on soit le plus prêt possible”, a annoncé Jocelyn Gourvennec.