L1: à Brest, Mbappé a enfin retrouvé le chemin des filets

Kylian Mbappé célèbre son but, le 2e du PSG sur la pelouse de Brest, le 20 août 2021
Par Fanny CARRIER / © 2021 AFP

Au coeur d’un été envenimé par un Euro manqué et les questions sur son avenir à Paris, Kylian Mbappé est revenu à l’essentiel en marquant de nouveau vendredi soir lors de la victoire du PSG à Brest (4-2).

L’anomalie est réparée. Depuis 2017, Mbappé avait marqué à chaque match de début de saison: un but sur une frappe lointaine dès son premier match sous le maillot parisien en septembre 2017 à Metz (5-1), un doublé à Guingamp en août 2018 (3-1), une frappe du gauche en août 2019 contre Nîmes (3-0).

En 2020, il avait provoqué et transformé un penalty à Nice (3-0), avant d’enregistrer un total de 7 buts et 4 passes décisives en 6 matches de L1.

Mais alors qu’il est passé à côté de son Euro, avec 0 but en 14 tirs et un tir au but raté qui a scellé l’élimination de l’équipe de France dès les huitièmes de finale, Mbappé n’a eu cette année que deux passes décisives à se mettre sous la dent à Troyes puis contre Strasbourg.

La première demi-heure à Brest est partie sur la même lancée. Bien servi par Ander Herrera dans le dos de la défense dès la 4e minute, il s’est heurté au gardien Marco Bizot, avant de se voir muselé par le capitaine brestois Brendan Chardonnet.

Et Marco Verratti (15e) puis Mauro Icardi (21e) ont vendangé deux bijoux de passes du gamin de Bondy dans la surface.

Muet depuis le 2 juin

Après l’ouverture du score de Herrera (23e), la délivrance est arrivée à la 36e pour Mbappé, qui a déboulé en force pour reprendre de la tête une frappe de Georginio Wijnaldum repoussée de la cuisse par Lilian Brassier.

Son dernier but remontait au 2 juin, lors d’un match amical de l’équipe de France contre le pays de Galles.

Devant le parcage des supporters parisiens enthousiastes, tous ses coéquipiers se sont regroupés autour de lui pour le féliciter. La semaine dernière, son nom avait été sifflé au Parc des Princes avant le match contre Strasbourg…

Soudain gourmand, il a failli doubler la mise sur une frappe lointaine (40e) après une démonstration de vitesse et d’adresse. Mais ce sont les Brestois qui ont réduit la marque sur un ballon qu’il avait perdu, pendant qu’il réclamait une faute (42e).

Jeudi, son entraîneur Mauricio Pochettino a répété qu’il comptait sur lui cette saison, et assuré que le jeune joueur vivait “tranquillement” les rumeurs autour de son avenir.

Mais les négociations traînent entre le champion du monde, sous contrat jusqu’en 2022, et les dirigeants parisiens, qui veulent le prolonger pour éviter de voir partir libre l’an prochain un joueur pour lequel ils ont versé 180 millions d’euros à Monaco.

Selon la presse espagnole, le Real Madrid n’a pas renoncé à tenter de le faire venir avant la fin du mercato le 31 août. Mais pour le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi, Mbappé n’a “pas d’excuse” pour ne pas rester, compte tenu du mercato cinq étoiles réussi cet été par Paris.

Alors que Lionel Messi et Neymar, encore en reprise, n’étaient pas du voyage à Brest, les supporters parisiens attendent désormais de pied ferme leur association à Mbappé pour former la “MNM”, qui s’annonce aussi redoutable que la fameuse “MSN” que le Brésilien et l’Argentin formaient avec Luis Suarez au FC Barcelone.