L1: 4 cas de Covid-19 à Nîmes, le match contre Brest en sursis

Le président de Nîmes, Rani Assaf, avant le match de Ligue 1 à domicile face à Montpellier, le 3 février 2020
/ © 2020 AFP

Le Nîmes Olympique a annoncé mercredi soir trois nouveaux cas de Covid-19, ce qui porte à quatre le nombre de cas positifs au sein de l’effectif nîmois et menace la tenue du le match contre Brest dimanche pour le compte de la 1re journée de Ligue 1.

L’un des deux cas suspects lundi s’est avéré positif, ainsi que deux autres lors de tests complémentaires effectués mercredi. Avec le premier cas décelé lundi, cela porte à quatre le nombre de joueurs positifs au Covid-19.

“Tous les joueurs positifs sont à l’isolement chez eux. Si trois des quatre joueurs sont actuellement asymptomatiques, le quatrième a perdu le goût et l’odorat”, précise le club.

Mais avant de saisir la Commission Covid de la Ligue de football professionnel (LFP) pour qu’elle décide d’un éventuel report du match de dimanche, tout l’effectif sera de nouveau testé jeudi matin. Les résultats seront annoncés en fin de journée.

“La situation est compliquée, c’est difficile d’identifier la source de cette contamination. Pour le moment, on attend d’avoir ou non la confirmation de ces tests positifs”, explique le directeur des Opérations et référent Covid au sein du club, Laurent Tourreau.

Car, selon le protocole de la LFP, si l’équipe a plus de trois joueurs ou encadrants (à partir de quatre) isolés sur huit jours glissants, le virus est jugé circulant dans le club, ce qui implique notamment une période de sept jours sans entraînements collectifs.

Et lorsque le virus est jugé circulant, la Commission doit être saisie pour statuer sur d’éventuels reports de rencontres.

Mardi, l’Olympique de Marseille avait confirmé avoir aussi quatre joueurs positifs, entraînant le report de son match contre Saint-Etienne qui était censé ouvrir la saison de Ligue 1 vendredi.

Nîmes avait reçu l’OM pour un match amical le 9 août.