Joan Laporta promet une “proposition convaincante” pour Messi

Le candidat à la présidence du FC Barcelone, Joan Laporta, à Barcelone, le 11 décembre 2020
/ © 2021 AFP

Le candidat à la présidence du FC Barcelone Joan Laporta a jugé qu’il disposait encore de temps pour faire “une proposition convaincante” à la vedette du club catalan Lionel Messi, dont le contrat avec le club catalan expire en juin.

“Il a dit qu’il attendrait jusqu’à la fin de la saison (pour prendre une décision, NDLR) et cela nous donne du temps pour lui soumettre une proposition convaincante”, a estimé Laporta, déjà président du club entre 2003 et 2010.

Joueur blaugrana depuis le début de sa carrière, Messi est libre de négocier avec d’autres clubs depuis vendredi.

Mais comme l’a souligné Laporta, la vedette du Barça a affirmé dimanche dans un entretien à la chaîne La Sexta n’avoir “rien décidé” quant à son avenir.

“Je ne sais pas encore. Je suis concentré, je ne pense pas à la manière dont la saison va se terminer”, a affirmé Messi.

Un attentisme qualifié de “positif” par Laporta, même si la star argentine a dit dans la même interview que “le club [traversait] un moment difficile”, et qu’il serait “compliqué de le ramener au niveau auquel il était”.

Lassé par une direction instable, un club en crise perpétuelle depuis plus d’un an, une succession d’entraîneurs (trois en l’espace d’un an) et des résultats décevants, comme l’humiliation subie en août dernier contre le Bayern Munich en Ligue des champions (8-2), Messi a souhaité quitter le club fin août.

Mais en vue de l’élection du 24 janvier, qui désignera le prochain président du Barça après la démission de Josep Maria Bartomeu fin octobre, Laporta a assuré avoir un “avantage”.

“J’ai de la crédibilité auprès de +Leo+. Il m’a toujours dit que tout ce que je lui ai promis s’est réalisé. Il sait que si je donne ma parole, je la tiens”, a affirmé le candidat.

Parmi ses adversaires pour la présidence du Barça figurent notamment Emili Rousaud ou Toni Freixa, anciens membres du comité directeur du club, Jordi Farré, promoteur de la motion de censure qui a poussé Bartomeu vers la sortie, ou encore Victor Font, qui s’affiche aux côtés de l’ancien meneur de jeu catalan Xavi Hernandez.