JO-2020/Foot: les Américaines se consolent avec la médaille de bronze

Les Américaines Megan Rapinoe (g) et Kelley O’Hara médailles de bronze des JO de Tokyo en battant l’Australie, le 5 août 2021 à Kashima
/ © 2021 AFP

Les Américaines ont remporté jeudi la médaille de bronze du tournoi féminin des Jeux olympiques de Tokyo, en battant les Australiennes 4 à 3, grâce notamment à un doublé de leur star Megan Rapinoe.

Battues en demi-finales par les Canadiennes (1-0) lundi, Rapinoe et ses coéquipières ont fini les Jeux de Tokyo sur une bonne note.

Rapinoe a ouvert la marque (8e) sur un corner direct avant que l’Australie n’égalise par Sam Kerr (17e). La star du football féminin américain, très engagée pour la défense des droits des communautés LGBT et noire aux Etats-Unis, a redonné l’avantage à “Team USA” (21e) d’une superbe reprise de volée.

C’est ensuite Carli Lloyd qui a assommé l’Australie avec, à son tour, un doublé (54+1e et 54e), alors qu’elle faisait à 39 ans sa 312e et sans doute dernière apparition sous le maillot des Etats-Unis.

Mais cette médaille de bronze n’effacera pas l’impression donnée tout au long de ce tournoi par une équipe, championne du monde en titre, qui était en fin de cycle.

Les Américaines avaient connu un premier tour laborieux, commencé par une défaite 3-0 contre la Suède, suivie d’une large victoire contre la Nouvelle-Zélande 6-1, mais conclu par un match nul 0-0 contre l’Australie.

Elles avaient été ensuite poussées aux tirs au but par les Néerlandaises en quart de finale (2-2, 4 t.a.b. à 2), avant leur défaite en demi-finale contre les Canadiennes.

La finale du tournoi féminin opposera le Canada à la Suède vendredi.