“J’aurais pu marquer encore plus”, estime Wayne Rooney

Wayne Rooney (d) avec Manchester United contre le Real Madrid au Trophée des champions le 2 août 2014 à Ann Arbor dans le Michigan
/ © 2020 AFP

Wayne Rooney, détenteur du record de buts marqués à Manchester United et en équipe d’Angleterre, aurait “pu marquer encore plus de buts”, déclare dimanche dans le Sunday Times celui qui est aujourd’hui à 34 ans entraîneur-joueur à Derby County en D2 anglaise.

Après des débuts à Everton, le puissant attaquant a rejoint en 2004 les Reds Devils, avec lesquels ils a inscrit 253 buts en treize saisons et 559 matches. Il est aussi le meilleur buteur de l’équipe d’Angleterre avec 53 buts en 120 sélections.

“Je détiens les records à Manchester et en équipe d’Angleterre et j’en suis très fier”, confie le joueur dans l’édition dominicale du Times, quotidien britannique. Même si, “pour être tout à fait honnête, et cela va peut-être vous surprendre, je ne suis pas un buteur naturel”.

“Je n’ai jamais été un Gary Lineker ou un Ruud van Nistelrooy”, poursuit Rooney.

Alors, comment a-t-il fait pour battre ces deux records ? “J’ai eu le temps”, répond celui qui est désormais une légende à Manchester United. “J’ai joué pour United pendant 13 ans, pour l’Angleterre pendant 15 ans. J’ai donc eu tout le temps de battre ces records, et avec le recul, je pense que j’aurais pu marquer encore plus de buts.”

Rooney estime que Harry Kane, qui en est à 32 buts en 45 sélections sous le maillot anglais à 26 ans, pourrait le détrôner en équipe nationale.

“Je ne pense pas qu’il faille encore beaucoup de temps à Harry Kane pour faire tomber mon record”, a déclaré Rooney. “Bobby Charlton (le meilleur buteur de l’équipe d’Angleterre avant Rooney, ndlr) a dû attendre 50 ans avant que je ne batte son record. J’espère que le mien tiendra moins longtemps”, a-t-il affirmé.

“Mon record avec (Manchester) United devrait tenir beaucoup plus longtemps. Pour une simple raison: les joueurs maintenant ne restent plus dans le même club aussi longtemps qu’avant”, fait-il remarquer.