Jauge de 5.000 personnes en L1: dérogation pour passer à 10.000 refusée pour Bordeaux-Nantes

La demande de Bordeaux auprès de la préfecture de Gironde de passer de 5.000 à 10.000 spectateurs pour la reprise de la L1 contre Nantes, a été rejetée
/ © 2020 AFP

Les Girondins de Bordeaux, qui espéraient une dérogation préfectorale pour passer à 10.000 spectateurs pour la reprise de la L1 contre Nantes, ont vu leur demande rejetée par la préfecture de Gironde, ont-ils annoncé samedi dans un communiqué.

“A l’occasion de la réception de Nantes samedi 22 août à 17h00, la jauge du Matmut Atlantique reste à 5.000 spectateurs. Compte tenu de l’évolution de la situation sanitaire, la demande de dérogation permettant d’aller au-delà de la jauge réglementaire de 5.000 personnes n’a pu être obtenue pour ce match”, a précisé le club.

“La jauge sera de 5.000 personnes, conformément au décret du 10 juillet”, a indiqué de son côté la Préfecture de Gironde. “Il s’agit d’un match test. Il faut apprendre à vivre avec le virus. La préfecture veut un premier match exemplaire sur les aspects sanitaires avec cette jauge à 5.000 autorisée. Il permettra de tester le dispositif sanitaire mis en place à l’occasion de ce premier match avec public au Matmut Atlantique”.

Une décision identique a été prise vendredi par la préfecture de Loire-Atlantique concernant le match Nantes-Nîmes, prévu pour la 2e journée le 30 août et qui sera lui aussi limité à 5.000 spectateurs. Pour l’heure, aucune demande de dérogation pour dépasser cette jauge n’a été acceptée pour la 1re journée, tandis que Nice a déjà annoncé qu’il organisera l’accueil de Lens à huis clos dimanche prochain.