Japon: le vétéran Kazu Miura, 53 ans, prolonge avec le Yokohama FC

L’attaquant japonais du FC Yokohama, Kazuyoshi Miura, surnommé ‘King Kazu’, lors du match de J-League contre les Yokohama F Marinos, le 19 décembre 2020 à Yokohama
/ © 2021 AFP

L’attaquant japonais vétéran Kazuyoshi Miura, qui aura 54 ans le mois prochain, a renouvelé son contrat avec le Yokohama FC lundi, demeurant le plus vieux footballeur professionnel du monde.

Miura, mieux connu sous le nom de “King Kazu” pour son style fougueux sur le terrain, disputera sa 36e saison en tant que footballeur professionnel cette année.

La saison dernière, “je ressentais la joie de jouer au football à un moment où le monde était confronté à une situation difficile en raison du nouveau coronavirus”, a-t-il déclaré dans un communiqué.

“Personnellement, ce n’était pas une saison satisfaisante, mais mon ambition et mon enthousiasme pour le football augmentent”, a-t-il ajouté.

“Je vais travailler dur chaque jour, en ayant pour objectif de contribuer à la victoire de l’équipe cette saison en jouant le plus grand nombre de matches possible”, a assuré le natif de Shizuoka.

Miura a participé à quatre rencontres pour son club l’année dernière, devenant ainsi le plus vieux joueur de première division japonaise (J-League) de l’histoire, à 53 ans et neuf mois.

Miura, qui évolue au Yokohama FC depuis 2005, établit régulièrement des records liés à son âge. En 2017, il est par exemple devenu le joueur le plus âgé à avoir marqué dans un match professionnel, surpassant la légende anglaise Stanley Matthews, Ballon d’Or en 1956.

En septembre dernier, il est également devenu le plus vieux joueur à avoir été titulaire dans un match de première division et il ambitionne de ne pas raccrocher les crampons avant son soixantième anniversaire.

Formé au Brésil à partir de ses 15 ans, il effectué ses débuts professionnels avec le Santos FC en 1986 avant de rejoindre d’autres clubs brésiliens, dont Palmeiras.

Revenu au Japon en 1990 sous les couleurs du Yomiuri SC devenu ensuite le Verdy Kawasaki, il avait remporté quatre titres de champion de 1991 à 1994. Lors de la saison suivante, il avait été prêté au Genoa.

Malgré ses 55 buts en 89 sélections avec l’équipe nationale nippone entre 1990 et 2000, Miura n’avait pas été retenu pour la Coupe du monde 1998 en France en raison d’une mésentente avec le sélectionneur, la plus grande déception de sa très longue carrière.