Le dĂ©fenseur français de l’AC Milan, Theo Hernandez, buteur lors du match de Serie A face Ă  Udinese, Ă  San Siro, le 19 janvier 2020
Par Stanislas TOUCHOT / © 2020 AFP

Il a conquis Milan et l’Italie Ă  grande vitesse, Ă  coups de montĂ©es rageuses sur son aile gauche et de buts dĂ©cisifs: le Français Theo Hernandez rĂ©ussit une première saison spectaculaire avec l’AC Milan, au point d’apparaĂ®tre comme un candidat Ă  l’Ă©quipe de France.

Six buts toutes compétitions confondues, dont cinq en Serie A, meilleur buteur et probablement meilleur joueur de son club: pas mal pour un latéral gauche !

A ce solide bilan chiffrĂ©, “Theo”, comme il a choisi de faire floquer ses maillots, a eu la bonne idĂ©e d’ajouter une passe dĂ©cisive au nouvel arrivant Zlatan Ibrahimovic, ce qui ne peut pas faire de mal.

Et au bout du compte, le frère du champion du monde Lucas Hernandez est la plus belle rĂ©ussite du mercato milanais, qui en compte certes peu, et l’Ă©lĂ©ment le plus fiable d’une Ă©quipe qui tentera vendredi Ă  Brescia de confirmer son dĂ©but de redressement.

NĂ© Ă  Marseille mais ayant grandi en Espagne, oĂą Ă©voluait alors son père Jean-François Hernandez, avec lequel ni lui ni Lucas n’ont plus aucun contact, Theo a Ă©tĂ© formĂ© Ă  l’AtlĂ©tico Madrid.

Il s’est ensuite rĂ©vĂ©lĂ© en prĂŞt Ă  Alaves avant un transfert au Real Madrid, oĂą il n’a jouĂ© qu’une saison avant d’ĂŞtre prĂŞtĂ© Ă  la Real Sociedad puis transfĂ©rĂ© cet Ă©tĂ© au Milan pour environ 20 millions d’euros.

InstallĂ© avec ses quatre chiens dans une maison près du lac de CĂ´me, proche des hispanophones de l’effectif, Samu Castillejo en tĂŞte, “Theo” pourrait donc avoir trouvĂ© la stabilitĂ© après un dĂ©but de carrière tortueux.

A un poste oĂą le grand club lombard a connu des lĂ©gendes (Maldini), de très grands joueurs (Serginho) mais aussi une longue sĂ©rie rĂ©cente de dĂ©ceptions cuisantes (Taiwo, Mesbah, Emanuelson, Constant…), le Français a en tout cas très vite fait l’unanimitĂ©, malgrĂ© une blessure au mois de septembre qui a retardĂ© son installation.

RĂ©gulier, puissant, dynamique, tournĂ© vers l’avant, Hernandez mise sur la percussion et sur sa force athlĂ©tique, et a sans discussion expĂ©diĂ© sur le banc le Suisse Ricardo Rodriguez, au profil plus dĂ©fensif et devenu obsolète face Ă  la vitalitĂ© du Français.

Maldini, Marcelo et Lucas

AdorĂ© des tifosi, Hernandez bĂ©nĂ©ficie aussi du fait d’avoir Ă©tĂ© personnellement choisi par Paolo Maldini, rĂ©fĂ©rence mondiale absolue Ă  son poste, qui Ă©tait venu lui prĂ©senter le projet milanais l’Ă©tĂ© dernier Ă  Ibiza.

“C’est une grande fiertĂ© d’ĂŞtre aux cĂ´tĂ©s de Maldini, le meilleur latĂ©ral de tous les temps”, avait d’ailleurs dĂ©clarĂ© le Français lors de se prĂ©sentation Ă  la presse.

“Petit, je m’inspirais justement de lui”, avait-il ajoutĂ©, rappelant qu’il avait aussi Ă©tĂ© Ă  bonne Ă©cole au Real, oĂą il Ă©tait la doublure de Marcelo.

La qualitĂ© de ses prestations lors de cette première moitiĂ© de saison a aussi poussĂ© les mĂ©dias italiens Ă  s’interroger sur un possible avenir en sĂ©lection.

“Je pense qu’il peut devenir un des meilleurs au monde Ă  son poste. Sur la sĂ©lection, je n’ai rien Ă  dire, j’ai dĂ©jĂ  du mal Ă  choisir mes joueurs”, a rĂ©cemment plaisantĂ© son entraĂ®neur Stefano Pioli. “Mais s’il continue comme ça, il est impossible qu’il passe inaperçu”, a-t-il ajoutĂ©.

En Ă©quipe de France, le N.1 au poste de latĂ©ral gauche, c’est son frère Lucas, actuellement blessĂ©. Derrière lui, Lucas Digne et les deux Mendy, Benjamin et Ferland, ne semblent pas inaccessibles.

Mais Theo traĂ®ne son mauvais choix de juin 2017, quand il avait snobĂ© un rassemblement avec les Espoirs de Sylvain Ripoll pour des vacances Ă  Marbella. “Une erreur de jeunesse, une connerie”, a-t-il rĂ©cemment plaidĂ© dans L’Equipe.

A supposer que Didier Deschamps passe l’Ă©ponge, l’Euro-2020 arrive peut-ĂŞtre un peu trop tĂ´t pour le plus jeune des Hernandez.

Mais il a une raison d’y croire, qui s’appelle Lucas. AppelĂ© pour la première fois en Bleu en mars 2018, le grand frère Ă©tait devenu titulaire et champion du monde Ă  peine quelques mois plus tard.