Italie: tapie derrière Milan, l’Inter prête à prendre les rênes à Noël

L’Inter Milan reste sur un succès 2-1 contre La Spezia avec notamment un but sur penalty de Romelu Lukaku à San Siro, le 20 décembre 2020
/ © 2020 AFP

Valse à venir en tête de Serie A ? L’Inter, en déplacement à Vérone, peut espérer mener la danse avant Noël en cas de faux pas de l’AC Milan, encore privé d’Ibrahimovic, pour son choc face à la Lazio mercredi (20H45).

Leader fragile, Milan, talonné par l’Inter, devra une nouvelle fois se passer de sa star pour conserver son trône. Blessé au mollet gauche, après la cuisse, Ibracadabra n’est espéré qu’en janvier.

“J’espère qu’il sera de retour le plus tôt possible car nous avons besoin de lui. Nous sommes à coup sûr une meilleure équipe quand il est là”, a reconnu l’entraîneur rossonero Stefano Pioli après le succès 2-1 à Sassuolo.

Difficile de le contredire, depuis le retour du Suédois à Milan en janvier, le club lombard ne s’est incliné que deux fois.

Au-delà du résultat comptable, le rendez-vous face à la Lazio, huitième mais prétendante au scudetto, sera donc un test pour les Milanais.

Puisque lors de leurs trois premiers chocs de cette saison contre l’Inter, la Roma et Naples, Ibrahimovic avait à chaque fois inscrit un doublé (pour deux succès et un nul).

L’Inter en vue

En cas de dérapage, l’Inter, deuxième, sera prête à en profiter. Jusqu’ici les Nerazzurri ont coché toutes les fenêtres de leur calendrier de l’Avent et même un peu plus. Les hommes d’Antonio Conte affichent la meilleur série en cours avec six succès d’affilée.

Leur sans faute depuis la trêve internationale leur a permis de revenir à un petit point de leur rival Milanais, qu’ils peuvent mettre sous pression juste avant leur rendez-vous avec à la Lazio.

Pour cela, ils devront venir à bout de Vérone mercredi (18H45), neuvième, en grande partie grâce à ses performances contre les gros.

C’est bien simple, l’AS Rome (3-0), la Juventus (1-1), Milan (2-2), l’Atalanta (2-0) et la Lazio (2-1) se sont tous cassés les dents ou sont tombés contre le club de Vénétie. L’Inter est prévenue.

Rencontre a priori moins délicate pour la Juventus Turin, troisième, dès mardi (20H45) face à la Fiorentina, 16e et qui ne s’est plus imposée depuis deux mois en Serie A.

“On va recevoir maintenant une équipe en difficulté et ensuite arriveront des concurrents directs”, a dessiné Gianluigi Buffon après le succès 4-0 à Parme.

“Pour avoir le moins de regrets possibles, c’est mieux d’arriver en bonne position car ce seront des matches déjà décisifs”, préconise l’expérimenté gardien de 42 ans avant deux rencontres décisives face aux deux géants de Milan en janvier.

Bergame sans Gomez

Comme la Juventus, l’Atalanta (7e) hérite avec son déplacement à Bologne (14e) mercredi (20H45) d’un adversaire abordable pour cette 14e journée.

D’autant que Bergame, faute de son petit Papu Gomez, a reçu du père Noël un cadeau avant l’heure: le retour à son meilleur niveau de Josip Ilicic.

Le Slovène a fait oublier l’absence de Gomez, annoncé sur le départ en janvier et même pas convoqué dimanche.

Débarrassé de ses problèmes personnels et psychologiques, Ilicic a retrouvé en plus des terrains sa forme éclatante de la saison passée contre la Roma (victoire 4-1) avec deux passes décisives et un but.

L’AS Rome, quatrième après cet effondrement semblable à celui vu face à Naples (4-0), doit se relancer face à Cagliari mercredi au stadio Olimpico (20H45) pour éviter d’être dépassée par le Napoli.

Les joueurs de Genaro Gattuso, avec seulement un point de retard reçoivent en parallèle le Torino, premier relégable.

Le programme de la 14e journée du Championnat d’Italie de football qui sera disputée les mardi 22 et mercredi 23 décembre (en heures françaises):

Mardi 22 décembre

(18h30) CrotoneParme

(20h45) Juventus TurinFiorentina

Mercredi 23 décembre

(18h30) Hellas VéroneInter Milan

(20h45) UdineseBenevento

AS RomeCagliari

AC MilanLazio Rome

SpeziaGenoa

BologneAtalanta Bergame

Sampdoria GênesSassuolo

NaplesTorino