Italie: pas de vainqueur entre la Roma et Sassuolo

L’attaquant espagnol de l’AS Rome, Pedro (d), lors du match de Serie A face à Sassuelo, à Rome, le 6 décembre 2020
/ © 2020 AFP

L’AS Rome, réduite à dix pendant plus d’une mi-temps après l’exclusion de Pedro, a dû se contenter d’un point à domicile face à Sassuolo (0-0) malgré une seconde période largement dominée par les Giallorossi, dimanche lors de la 10e journée de Serie A.

Ce 0-0 aux nombreuses occasions et aux deux buts refusés par la VAR (un de chaque côté) fait les affaires de l’Inter Milan, désormais seule deuxième au classement après sa victoire samedi contre Bologne (3-1). Sassuolo (19 pts) est 4e et la Roma (18 pts) 5e en attendant le résultat de Naples (6e, 17 pts) chez la lanterne rouge Crotone en soirée.

C’est paradoxalement quand elle s’est retrouvée à dix, après le deuxième carton jaune de Pedro pour avoir irrégulièrement stoppé une contre-attaque neroverde, que les Giallorossi ont pris l’ascendant dans un match jusqu’ici très équilibré, sur la pelouse détrempée de l’Olimpico.

La Roma pensait même avoir ouvert la marque dans la foulée mais le but de Henrikh Mkhitaryan (45e) était refusé après une intervention de la VAR pour une faute préalable d’Edin Dzeko.

Remonté après ces deux coups de sort, l’entraîneur Paulo Fonseca était invité par l’arbitre à suivre la seconde période des tribunes mais ça n’empêchait pas la Roma de dominer au retour des vestiaires.

Mais sans réussite pour Dzeko (49e, 73e 78e), en panne de confiance depuis quelques semaines, Leonardo Spinazzola (centre dévié sur le poteau, 60e) ni Mhkitaryan au terme d’un raid en solo (76e).

Sassuolo, pour sa part, n’a jamais réussi à prendre le jeu à son compte, que ce soit à onze contre onze avec Maxime Lopez en N.10 ou ensuite en supériorité numérique, avec le jeu confié à Filip Djuricic après la sortie de l’ex-Marseillais à la pause.

Les Neroverdi ont certes cru au hold-up à un quart d’heure de la fin, mais le joli but de Lukas Haraslin a, lui aussi, été refusé après intervention de la VAR (hors-jeu).

Sassuolo, après son revers contre l’Inter (0-3), marque clairement le pas après son enthousiasmant début de saison. Ce qui n’a pas échappé à son entraîneur Roberto de Zerbi: “La deuxième mi-temps ne m’a pas plu, pas tant pour le résultat que pour le peu d’envie de remporter le match.”

La Roma, en revanche, aura bien réagi après la claque à Naples (0-4), faisant la “fierté” de son entraîneur Fonseca, qui a regretté après le match que la VAR ne soit pas intervenue pour transformer en rouge un carton jaune après une grosse faute sur Lorenzo Pellegrini, sorti sur blessure vers la fin.