Italie: occasion ratée pour l’Inter, l’AC Milan reste en tête

L’attaquant sénégalais Keita Balgé (2e d) marque le second but pour la Sampdoria lors du match de Serie A à Gênes, le 6 janvier 2021
/ © 2021 AFP

Occasion ratée pour l’Inter Milan: battus à Gênes par la Sampdoria (1-2), les Nerazzurri n’ont pas réussi à déloger du fauteuil de leader, au moins provisoirement, l’AC Milan qui accueille en soirée la Juventus dans le choc de la 16e journée de Serie A.

En cas de succès à San Siro face aux champions d’Italie en titre (coup d’envoi à 20h45/19h45 GMT), les Rossoneri peuvent donc frapper un grand coup en repoussant leur dauphin intériste à quatre points et les Bianconeri (7e avant ce match) à treize.

Cette défaite met fin à une série de huit victoires des Nerazzurri, entièrement tournés vers la conquête d’un premier scudetto depuis 2010 après avoir été sortis de toutes les compétitions européennes.

Les hommes d’Antonio Conte, qui ont raté un penalty en début de match par Alexis Sanchez, se sont inclinés sur deux buts d’ex-pensionnaires de l’Inter: un penalty d’Antonio Candreva (23e) puis une réalisation de Keita Baldé (38e) à la conclusion d’une belle percée de Mikkel Damsgaard.

En seconde période, l’Inter a tout tenté avec les entrées en jeu successives de Romelu Lukaku, non titularisé après une alerte musculaire le week-end dernier, Christian Eriksen, donné partant au mercato, et Arturo Vidal, laissé lui aussi sur le banc au coup d’envoi après avoir été recadré le week-end dernier.

Malgré plusieurs occasions pour Ivan Perisic, Lautaro Martinez ou Lukaku, ils n’ont réussi qu’à réduire la marque par Stefan de Vrij (65e) sur corner.

De quoi leur laisser de gros regrets après un début de match à sens unique qui a vu Alexis Sanchez manquer un penalty, le gardien génois Audero ayant repoussé le ballon avant d’être sauvé par son poteau sur la reprise d’Ashley Young (11e).

“Ca a été un match étrange, on s’est retrouvé d’un penalty raté à subir un penalty et a se retrouver en difficulté”, a constaté Antonio Conte, tout en estimant que “l’équipe avait bien joué, eu des occasions” et “méritait un peu mieux”.

L’Inter voit l’AS Rome (3e) revenir à trois points avant leur face à face dimanche prochain au stadio Olimpico.

Les Giallorossi se sont facilement imposés sur le terrain de la lanterne rouge Crotone (3-1). Titularisé en pointe à la place de Edin Dzeko, victime d’un problème musculaire, l’Espagnol Borja Mayoral a parfaitement suppléé son capitaine avec deux buts (8e, 29e) avant d’obtenir un penalty converti par Henrikh Mkhitaryan (35e).

L’Atalanta Bergame (6e) a également confirmé son grand retour. Les turbulences provoquées par la mise à l’écart de “Papu” Gomez semblent désormais digérées et la “Dea” compte déjà huit buts marqués en 2021 (en 2 matches): Parme, battu 3-0, a fait les frais de ce retour en forme trois jours après la démonstration contre Sassuolo (5-1).

Une gifle dont Sassuolo (4e) s’est remis en disposant du Genoa (2-1).

La Lazio Rome (8e), au ralenti depuis quelques matches, s’est également relancée face à la Fiorentina (2-1) grâce à Felipe Caicedo (6e) et le onzième but de la saison de Ciro Immobile (75e). La Viola, qui a perdu Franck Ribéry en première période sur blessure, reste engluée dans la seconde moité du classement.