Italie: Naples revient sur l’Inter Milan, l’Atalanta décroche

La joie des joueurs du Napoli après l’ouverture du score par Victor Osimhen (masque) contre Vénise au stade Pier Luigi Penzo, le 6 février 2022
/ © 2022 AFP

Naples, guidé par le revenant Victor Osimhen à Venise (2-0), s’est joliment replacé dans le sillage de l’Inter Milan, dimanche lors de la 24e journée de Serie A, avant de recevoir le leader nerazzurro le week-end prochain.

Derrière le trio de tête Inter-Naples-AC Milan, désormais réuni en un point après le faux-pas des Nerazzurri contre l’AC Milan (1-2) samedi dans le derby illuminé par le doublé d’Olivier Giroud, l’Atalanta Bergame (4e) est désormais sous la menace de la Juventus (5e), qui passera devant en cas de succès en soirée contre l’Hellas Vérone.

Echappée en trio

Buteur pour sa première titularisation depuis deux mois et demi, Osimhen a lancé Naples vers une précieuse victoire à Venise. En débloquant le match de la tête (59e), le Nigérian a montré qu’il n’avait aucune appréhension, malgré le port d’un masque de protection consécutif à son violent choc aérien fin novembre qui lui a causé de multiples fractures au visage.

“Cela fait du bien de débuter et évidemment de commencer avec un but”, a confié l’ex-Lillois, auteur de son sixième but en championnat, son premier depuis la mi-octobre.

“L’Inter est un adversaire difficile, ce ne sera pas simple, mais on a fait un pas dans la bonne direction, vers notre objectif”, a-t-il ajouté sur DAZN, en pensant au duel intense prévu samedi prochain au pied du Vésuve, quelques jours avant d’aller défier le FC Barcelone en Ligue Europa.

Avec ce succès, conclu par le second but d’Andrea Petagna après dix minutes de temps additionnel face à des Vénitiens réduits à dix, Naples s’est donné une chance de souffler la première place aux Intéristes, qui ont toutefois un match en retard.

La Juve près du Top 4

L’Atalanta (4e), auteure de l’aveu même de son entraîneur Gian Piero Gasperini d’un “mauvais match”, a été piégée à domicile par le mal classé Cagliari (1-2). Elle a été surprise par un doublé de Gaston Pereiro (50e, 68e), titulaire en l’absence notamment de Joao Pedro, suspendu.

A dix pendant quasiment toute la seconde période après l’exclusion de son gardien Juan Musso (53e), l’Atalanta avait pourtant réussi à égaliser par José Palomino (64e).

Invaincue à l’extérieur, la “Dea” continue de gâcher à la maison (quatre défaites en onze matches, quatre nuls et seulement trois victoires) et offre ainsi l’occasion à la Juve de prendre pied dans le Top 4 pour la première fois de la saison. Ce sera le cas si les Bianconeri battent Vérone dimanche soir, avant de retrouver l’Atalanta le week-end prochain à Bergame.

Cagliari et la Samp remontent

Avec son joli coup à Bergame, Cagliari confirme son renouveau en 2022 avec une troisième victoire en cinq matches, après en avoir décroché une seule lors de la phase aller. Les Sardes sortent de la zone rouge en se hissant à la 17e place, en profitant de la défaite de Venise, désormais 18e.

Dans la bataille pour le maintien, la Sampdoria (16e) a aussi frappé un grand coup en atomisant Sassuolo (4-0). L’équipe reprise en main par Marco Giampaolo met fin à une série de quatre défaites de rang, grâce notamment à un but de l’international italien Stefano Sensi, fraîchement débarqué à Gênes pour trouver le temps de jeu qu’il n’avait plus à l’Inter Milan.